Normes , paperasse, esprit d’initiative et société sécuritaire

Lu dans un programme politique : “délivrer l’agriculture européenne des effets néfastes liés à des normes et des contraintes administratives non indispensables, complexes,…. compliquant le vie quotidienne des exploitations”

Quel beau voeu pieu !!  Nombreux sont ceux qui s’insurgent contre ces “normes inutiles” , ceux qui appellent aux vastes programmes de simplification.

Qui de nous n’a jamais entendu pester contre ces travaux de “mises aux normes” , imposées par la bureaucratie, quand ce n’est pas Bruxelles …

C’est vrai, toutes ces normes tuent tout esprit d’entreprise, absorbent tant d’énergie qui pourrait être mise à profit de manière plus constructive.

Mais qui de nous accepterait maintenant une intoxication suite à une soirée au restaurant .

Qui ne porterait pas plainte suite à une erreur hospitalière ?

Quel accident grave ne donne il pas lieu à enquête… et à action préventive pour éviter son renouvellement ?

Et si cette multiplicité des normes, cet embourbement administratif de notre société, n’était que le résultat de notre exigence ultrasécuritaire ?

Etait il absolument nécessaire d’imposer aux scouts de ne boire que de l’eau en bouteille, et de leur interdire de se servir au robinet que le voisin leur met à disposition ?

A refuser tout risque, on tue tout esprit d’entreprise.

Nous avons les normes que nous méritons . Certes avec leurs côtés positifs, et toutes en ont. Mais n’avons nous pas poussé nos députés à parfois perdre leur bon sens paysan ? C’est à nous qu’appartient la réponse, dans nos comportements face aux petits et grands accidents du quotidien.

 

Publicités

Rompre l’isolement des personnes âgées se travaillerait il à tout âge ?

De 2000 à 2010 , la proportion de personnes vivant seules dans son logement est passée de 15,8% à 18,1% (pour les fous de stats   http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&id=3813 )

On ne se marie plus , le “pour toute notre vie” fait peur … alors, c’est sûr qu’il y a un moment de la vie ou l’un ou l’autre sera seul.

Et , quand bien même on se marie, bien souvent on divorce !

Bien sûr, pour profiter au mieux de la vie, on fait moins d’enfants .. qui partent à l’autre bout du monde pour suivre l’âme soeur rencontrée grâce à Erasmus.

On ne se soucie pas trop de l’origine des produits que l’on achète, l’important est le prix . Et tant pis s’il n’y a plus d’industries locales pour employer nos enfants . Cela leur donne une raison de plus de partir au loin.

Tout cela explique une augmentation massive de l’isolement des personnes âgées….ça ne fait que commencer.

Donc, pour bien préparer ses vieux jours et ne pas rester seul (c’est la séquence pub) :

  • acheter Français, pour fournir du travail à nos petits enfants
  • créer un lien familial solide dès le plus jeune âge  Parcours-Alpha-Parents
  • éviter de se marier n’importe comment, travailler son engagement ( bon, OK, pub un peu directe pour Alpha Duo  http://duo.parcoursalpha.fr/)
  • entretenir son couple (pub pour les restaus du coin, voire pour Alpha couple…https://www.facebook.com/parcoursalphacouple)
  • travailler ses langues, pour se préparer a accueillir des “valeurs ajoutées” non Francophones.
  • apprendre assez vite à se mettre a obéir a ses enfants devenus adultes, pour prendre le pli avant de devenir gâteux ET autoritaire …ca sera moins pénible pour eux.
  • d’autres idées ?

Engagement ?

Pour méditation, en ces temps pré électoraux…

Dieu avait besoin d’un père pour son peuple.

Il choisit un vieillard, alors Abraham se leva.

Il avait besoin d’un porte parole.

Il choisit un bègue, alors Moise se leva.

Il avait besoin d’un chef pour conduire son peuple.

Il choisit le plus petit, le plus faible, alors David se leva.

Il avait besoin d’un roc pour fonder son Eglise.

Il choisit un peureux infidèle, Pierre alors se leva.

Il avait besoin d’un visage pour dire aux hommes son amour.

Il choisit une prostituée, ce fut Marie Madeleine.

Il avait besoin d’un témoin pour crier son message.

Il choisit un presécuteur, ce fut Paul de Tarse qui se leva.

Il a besoin de quelqu’un pour annoncer son Evangile à Grenoble et servir les plus fragiles, il t’a choisi.

Même si tu trembles, vas tu te lever ?

St Jo, before, 21 octobre 2012

 

Et si après cela vous ne comprenez pas encore ….