Fraternité

Depuis la lecture de Maradiaga* , cette fraternité me turlupine . Je n’arrive pas à m’ôter de la tête que c’est mon affaire, c’est notre affaire. Non pas en tant que collectivité, mais en tant qu’individus . La collectivité s’occupera du bon équilibre entre liberté et égalité . Mais , la fraternité ne se décrète pas . Impossible de légiférer , ni de sanctionner son absence.

Comme le dit si bien  Paul Thibaud, « Autant la liberté et l’égalité peuvent être perçues comme des droits, autant la fraternité est une obligation de chacun vis-à-vis d’autrui. C’est donc un mot d’ordre moral. »

 

Je ne parle pas de la fraternité communautaire, qui reste bien fermée sur un seul groupe et veille à l’intérêt exclusif des membres du groupe, comme les cite hier Tugdual Derville ** ,mais de la fraternité qui est gravée sur le fronton de nos mairies , une fraternité large et généreuse.

Les musulmans, dont l’accueil de l’étranger est formidable (je parle bien sûr des 99+% de la population, pas du 1% de fanatiques qui font tellement de mal à l’image de l’Islam) , sont sans doute les plus proches de la fraternité.

Peut être parce que religion et vie publique sont liées, que tous sont missionnaires, ou tout simplement plus croyants que les autres .

Peut être que l’éducation civique qui manque dans nos écoles, ou le catéchisme qui a quasiment disparu, sont encore enseignés aux jeunes musulmans.

Foi et morale, en quelque sorte, deux clefs de la fraternité.

 

L’abrazo d’accueil reçu au milieu de la nuit de la part de Jorge, notre hôte inconnu une minute avant sauf via les mails de AirBnB, lui aussi m’a surpris . Que ca fait du bien ! Un vrai geste de fraternité, ni commercial ni calculé, j’en suis sûr. Et pourtant, nous n’avons pas vu de crucifix dans sa maison ! Alors, c’est possible ?  Merci, Jorge, pour ce modèle.

Quand je me remémore tous mes hébergements trouvés par AirBnB, il y a ce point commun: ouvrir en grand sa maison à des étrangers, leur confier les clefs, leur faire confiance … Pas de chance que ce site ait reçu coup sur coup deux attaques : du fisc et des hackers, qui ont cherché à réglementer  les échanges pour le premier et à contourner les évaluations bon enfant que se donnent respectivement hébergeurs et hébergés pour les seconds, avec des intentions pas très claires. Du coup le site a renforcé ses contrôles d’identification, restreint l’accès … bref évolué un peu vers le communautarisme de groupe fermé.. Dommage !

 

A bien réfléchir, ce jeu de la fraternité en vaut la chandelle .

 

Alors, c’est décidé . Un peu moins de méfiance, un pas vers le monde des bisounours . Ça commence par dire un grand merci jovial, même quand ce qu’on reçoit est un dû. Par un sourire et grand signe de la main à l’automobiliste qui me laisse traverser sur les passages cyclistes . Essayez . En faisant attention de ne pas vous casser la figure, bien sûr, mais vous serez surpris de voir l’étonnement et le sourire pointer sur le visage des conducteurs.

Bref, rajoutons quelques atomes de douceur dans ce monde de brutes. Vous verrez, ça change la vie .

 

Post prêt a être publié, je file pour une balade hygiénique : j’ai peu de temps, ce sera donc St Eynard au départ du col de Vence. Comme d’hab, parking bondé pour cette balade si proche . On se bat presque pour garer sa voiture . 20 mètres plus loin, sur le chemin, ce ne sont que sourires et grands bonjours échangés par tous ceux qui se croisent .Absolument tous .Et cela dure toute la montée .  En haut, chacun admire la vue en silence . La densité de population inhibe le sourire ?  Mais pourquoi n’y a t il a fraternité que sur le chemin ? Fraternité inconditionnelle, car sur ce chemin il y en a vraiment pour tous les goûts .  Donc une fraternité inconditionnelle conditionnée ? Concept intéressant . Si un psycho socio quelquechose peut éclairer ma lanterne, on tient peut être là une piste vers la fraternité …

Une fois de plus, rien de bien nouveau . Joe Dassin l’avait bien chantée, cette fraternité inconditionnelle conditionnée à un lieu..

 

* cardinal du Honduras titulaire de la légion d’honneur. Voir post sur le sujet.

**  « Quant à la fraternité, chacun la conçoit comme midi à sa porte, pour la réduire à son profit. “Liberté, égalité, accessibilité”, clame actuellement la louable campagne d’une association défendant les personnes handicapées. Soit, mais le Planning familial a choisi, avec “Liberté, égalité, sexualités”, de nous faire regarder l’humanité par le petit bout de sa lorgnette. Tandis que d’autres ont déjà osé “Liberté, égalité, parentalité”, sans égard pour les droits de l’enfant. »

 

Unique pensée de la Pensée unique

La pensée unique s’enferme dans ses dogmes . S’y enferre .

Au plus fort de la crise, le premier ministre fait appel à un sursaut “des forces de progrès” dans un appel pathétique qui est suivi de la déroute que l’on a vue aux municipales : moins de 20% des suffrages exprimés au premier tour vont au PS + Union de Gauche.*

municipales premier tour
Y aurait il en France 80% de “forces de non progrès” ? Quel hold up que cette expression “Forces de progrès” !

Mais , me dira t on, au premier tour on batifole . C’est au second tour qu’on est sérieux .  Alors voilà *:

municipales secondr tour

Il n’y a donc “sérieusement” que 30% de « forces de  progrès” en France. Peut on le croire ?

 

FIgaro 15 mai

 

Pire encore, l’homophobie remonte dangereusement . Tout le monde le croit, maintenant . Même le Figaro, qui n’est pas spécialement de gauche, a suggéré l’homophobie de l’ensemble des participants de la manif pour tous . C’est bien connu, quoi , ces manifs étaient toutes ultra homophobes, n’est ce pas ? ( édition du 13 mai 2014)

FIgaro 14 maiMarche arrière, suite aux 148 réactions, il s’est senti obligé de publier un correctif le lendemain.

 

Cristeros

Et notre pensée unique aura-t-elle le courage de se remettre en cause suite aux avis des spectateurs du film Cristeros ?

 

 

Il est vrai que la pensée unique ne recule devant rien pour se défendre.

Qui ne connaît pas Act up?

Mais qui sait qu’au derniers chiffres avoués ils ne sont que 137 membres.

Et qui sait qu’ils recoivent 302 354 euros des ministères, 45 000 euros de la région Île-de-France, 11 088 euros du Cnasea (Centre National pour l’’Aménagement des Structures des Exploitations Agricoles !!! ) . Soit  2700 euros par membre. Si l’état en donnait autant a chaque Français, on triplerait le déficit budgétaire.*

 

Mais pourquoi  ? Pourquoi cette obstination ?

Certains, dont je fais partie,  pensent que c’est le sauve qui peut . La faillite de la pensée unique est réelle . Les ventes de municipales deux tourjournaux s’effondrent quasiment toutes , et si l’on revient aux municipales les “divers” , donc ceux qui refusent les “grands” partis , sont majoritaires, à gauche comme à droite. Alors c’est le sauve qui peut!

Chacun, journaliste, politique, tremble pour son job ! Veut prouver qu’il “lave plus blanc que blanc” en défendant le parti ou le journal. Utilise tous les moyens à sa disposition pour faire perdurer le système actuel. Et la pensée unique se caricature, se crispe sur elle même.

 

Leur unique pensée est de se sauver en sauvant la pensée unique.

* sources: Wikipedia et quelques calculs facile à faire …

 

Liberté, Egalité, Fraternité (2)

C’est un comble que ce soit un cardinal du Honduras * qui me fasse prendre conscience de la beauté de la devise de mon pays. Après tant de décennies, honte sur moi . On ne voit pas les merveilles qui nous entourent de près…

Quel beau trépied pour faire grandir une nation.

Liberté, Egalité, Fraternité. Chacun de ces mots sera un pied de l’édifice, et chacun devra grandir simultanément si l’on ne veut pas que tout parte de guingois, avant de s’écrouler.

Ma liberté, longtemps je t’ai gardée comme une perle rare ..” , chanta Moustaki.

C’est aussi sur cette promesse de liberté que sont partis les émigrants vers les Amériques, qui ont fondé la nation symbole de la liberté d’entreprendre. Cette liberté, à entendre certains, est celle qui apporte la richesse . C’est en gros prouvé, quoique…

Image

Le nuage de points ci dessus montre que certains sont capables d’être riches sans grande liberté (en haut à gauche) , et d’autres plus  libres mais pauvres (bas le plus à droite. In medio stat virtus…

Mais qui prendre comme modèle ? La carte ci dessous donne des pistes . Australie et Suisse, champions de la liberté d’entreprendre … Mais aussi bien placés la Tchéquie, le Canada, le Botswana et le Chili….sans oublier les USA bien sûr.

Image

Egalité

Ah, que de privations de liberté cette dernière a justifié ! Bien sûr, c’est au nom de l’égalité que les politiques fiscales les plus fortes sont justifiées. L’égalité, moteur de tant de revendications, d’affrontements , de crimes contre la liberté et la fraternité, nos deux autres piliers.  L’égalité économique a son indicateur, le coefficient de Gini. Plus il est bas, plus la société est égalitaire dans la distribution des richesses. Et , là encore, rien de tel qu’une carte ..

Image

Ah bon, liberté et égalité ne sont donc pas antinomiques … Ca c’est une vraie bonne nouvelle. La Suède est est quasiment dans le peloton de tête des deux cartes… et l’Australie, championne du monde des libertés économiques n’est pas plus inégalitaire que la France. Mais que cet équilibre est délicat ! USA, Japon, Nouvelle Zélande trébuchent sur l’Egalité . Le Botswana s’effondre !

Fraternité

Là, le web est moins disert . Ou plutôt, il est éloquent . On associe fraternité avec “chic tas de chouettes copains”, communautarisme , ou société secrète.

Toutes sont en conflit flagrant avec l’égalité . Leur objectif est de préserver leurs membres… contre les autres .

Seules les fraternités religieuses évitent cet écueil . Seules ces dernières sont réellement fraternelles.

Alors, ne va t on pas lier le déclin du religieux dans le monde à celui de la fraternité ? Ce serait un peu rapide.  La fraternité s’apprend également (et d’abord) dans la famille, non ? D’ou l’importance de ladite famille et du lien familial **.

Ce n’est pas non plus par hasard que l’Eglise insiste sur l’urgence de reconstituer des fraternités locales, à l’instar de l’initiative lancée par l’évéque de Grenoble . Fraternités ouvertes à tous, bien entendu.

Finalement, dans notre belle devise, il y en a pour tout le monde : les gouvernements ont en charge de créer le cadre permettant un bon équilibre entre liberté et égalité. Et c’est à nous, individus, de par nos engagements civils ou religieux de faire progresser en parallèle le troisième pied sociétal qu’est la fraternité .

C’est ainsi que l’on fera progresser réellement le bonheur en France , qui ne se trouve qu’à la 39ème place mondiale dans le classement du bonheur*** , derrière entre autres le Guatemala (9ème) , el Salvador  (19ème) et … le Honduras (22ème) . Et voilà qui reboucle avec mon évêque de Tegucigalpa****, qui est finalement pas si mal placé pour nous faire des discours sur notre devise nationale et la manière dont nous la mettons en oeuvre.

* Cardinal Oscar Maradiaga, dont on peut trouver le discours prononcé lors de sa réception de la légion d’honneur dans son livre “De la difficulté d’évoquer Dieu dans un monde qui pense ne pas en avoir besoin” . Discours ou il loue et lie avec brio nos révolutionnaires, la Marseillaise, et Hannah Arendt.

** Je ne peux manquer de vous recommander un de mes livres favoris “le prix du bonheur” de Richard Layard , qui démontre dans ses études statistiques que le facteur de bonheur le plus important est un couple stable, juste après une croyance religieuse…

*** Ruut Veenhoven, de l’université Erasmus à Rotterdam, a compilé les « données du bonheur » de 95 pays sur les 25 dernières années. Une note moyenne allant de 1 (les plus malheureux) à 10 (les plus heureux) leur a été attribuée, pour la période 1995 – 2005.    http://www.linternaute.com/savoir/classement/pays-bonheur/tableau.shtml

**** Vous savez bien entendu tous que Tegucigalpa est la capitale du Honduras…

Allez, une dernière carte pour la route : le “world map of happiness” de l’université de Leicester. Si ca vous donne envie d’aller vivre heureux à Oman ou à Bornéo…

Image

Violence de lendemain d’élection.

Le maire n’est pas élu depuis 24 heures.

Déjà, il a débarqué le directeur général des services . Ce n’était pas un politique, ni un élu, mais c’est comme cela . C’est, paraît il, la loi du genre.

Ah bon, on ne s’était pas engagé à interdire les licenciements ?

Oui, mais là c’est différent . C’est comme cela que ça se fait. Et puis, de toutes facons, c’est un fonctionnaire, donc il ne craint rien.

Déjà, il a nommé le compagnon d’une de ses co-listières  à la place.

Ah bon, un copain ? Je croyais qu’on voulait abroger le clientélisme ?

Il est compétent, vu qu’il a déjà fait ce job sous une précédente majorité.

Ah bon, c’est donc un spécialiste de l’augmentation de la dette publique , vu que c’est ça qu’on reproche aux prédécesseurs ! On prend les mêmes, on rebat les cartes, et on recommence …

En 24 heures, que de promesses électorales violées ! Ça commence fort . Et avec cela, on va donner des leçons aux entrepreneurs ….

A quand un VRAI changement ?