Non, les électrons ne sont pas dogmatiques

pokemon_electron_by_match16-d3aiei6Le photovoltaïque recule en France . Contrairement a ce qui se passe chez nos voisins Européens . En 2013, on a raccordé 600MW contre 1500 MW en 2011 . Près de 3 fois moins.

evolution_du_raccordement_au_re_seau_ge_re_par_erdf_de_c2013-0df6cPourtant, notre ministre pousse la loi de transition énergétique .

Pourtant on investit beaucoup d’argent public en subventions.

Alors ?

Force est de constater qu’on distribue l’argent public de manière très inégale . Plus l’installation est petite, plus elle est coûteuse pour un KW installé , plus on subventionnera. Vu d’un socialiste, c’est normal : on subventionne le petit . Je suis même quelque part surpris que le quotient familial ne rentre pas dans cette formule :-{

Et plus la puissance installée est grande, plus l’effet d’échelle permet de minimiser le coût au KW, moins on subventionne.

Pourtant, c’est de la puissance dont on a besoin. De KW.  Alors pourquoi cette disparité ?

Pour être certains de subventionner ceux qui sont les moins efficaces ?

Pour éviter que se développent de véritables usines photovoltaiques, qui pourraient régler le problème posé, mais risqueraient de permettre à certains de s’enrichir ?

Subventionner les canards boiteux, handicaper ceux qui sont performants, en voila une bonne spécialité Francaise . Sur ce coup là, hélàs Hashtable a encore raison

Séparons donc les problèmes :

  • on veut du KW photovoltaique, on le subventionne . Tous au même tarif . Qu’on l’intégre à la toiture , au porte bagage de son vélo, où qu’on en fasse pousser des hectares. L’important, c’est le résultat.
  • on veut de la répartition des richesses, on met une politique fiscale et de redistribution.
  • on veut une politique familiale, on met des allocations, indépendantes des revenus.

Mais c’est trop simple, autant tout mettre dans tout, et réciproquement, tout mélanger, tout complexifier. Ca doit être pour assurer de l’emploi chez nos fonctionnaires…

 

Publicités

La frange d’or du plus noir nuage

Noir nuage a frange d'or

Quand il pleut sans cesse, quand le moral n’est pas là, je ressors volontiers ce texte, dont chacune des phrases est si pleine de sens … Un cadeau ….

Ce qui m’étonne, dit Dieu, c’ est l’espérance.

Et je n’ en reviens pas.
Cette petite espérance qui n’a l’ air de rien du tout.
Cette petite fille espérance Immortelle.
Car mes trois vertus, dit Dieu, les trois vertus mes créatures
Mes filles mes enfants
Sont elles mêmes comme mes autres créatures. De la race des hommes.

La Foi est une Épouse fidèle
La Charité est une mère.
Une mère ardente, pleine de coeur.
Ou une soeur aînée qui est comme une mère.
L‘ Espérance est une toute petite fille de rien du tout.
Qui est venue au monde le jour de Noël de l’année dernière.

La petite espérance s’avance entre ses deux grandes sœurs et on ne prend seulement pas garde à elle.
Sur le chemin du salut, sur le chemin charnel, sur le chemin raboteux du salut, sur la route interminable, sur la route entre ses deux sœurs, la petite espérance
S’avance.
Entre ses deux grandes sœurs.
Celle qui est mariée.
Et celle qui est mère.
Et l’on n’a d’attention, et le peuple Chrétien n’a d’attention que pour les grandes soeurs.
La première et la dernière.
Qui vont au plus pressé.
A l’instant momentané qui passe.

Le peuple Chrétien ne voit que les deux grandes sœurs, n’a de regard que pour les deux grandes soeurs.
Celle qui est à droite et celle qui est à gauche.
Et il ne voit quasiment pas celle qui est au milieu. La petite, celle qui va encore à l’école.
Et qui marche.
Perdue dans les jupes de ses soeurs.
Et il croit volontiers que ce sont les deux grandes qui traînent la petite par la main.
Au milieu.
Entre elles deux.
Pour lui faire faire ce chemin raboteux du salut.

Les aveugles, qui ne voient pas au contraire que c’est elle, au milieu, qui entraîne ses grandes soeurs.
Et que sans elle elles ne seraient rien.
Que deux femmes déjà âgées.
Deux femmes d’un certain âge.
Fripées par la vie.

Sur le chemin montant, sablonneux, malaisé.
Sur la route montante.
Traînée, pendue aux bras de ses deux grandes sœurs.
Qui lui tiennent la main.
La petite espérance.
S’avance.
Et au milieu de ses grandes sœurs elle a l’air de se laisser traîner.
Comme une enfant qui n’aurait pas la force de marcher.
Et qu’on traînerait sur cette route malgré elle.

Et en réalité c’est elle qui fait marcher les deux autres.
Et qui les traîne.
Et qui fait marcher le monde.
Et qui le traîne.

La petite espérance est une toute petite fille de rien du tout.livre esperance peguy
Qui est venue au monde le jour de Noël de l’année dernière.
C’est cette petite fille pourtant qui traversera les mondes.
Cette petite fille de rien du tout.
Elle seule, portant les autres, qui traversera les mondes révolus.

Charles Péguy

 

 

 

Faites du vélo pour devenir riche, vivre vieux et relancer l’économie : la preuve Belge

Une étude de 98 pages* résumée en deux extraits .

velo rapport bruxelles

Alors, n’attendez pas, finie l’écologie du seul week end  !!!

 

* Impact et potentiel de l’usage du vélo sur l’économie et l’emploi en Région de Bruxelles-Capitale . Les effets directs et indirects de l’usage du vélo en 2002,  2012 et 2020 – rapport de mai 2014 commandité par le ministère de la région de Bruxelles capitale.

 

18/11/14 : Persiste et signe : 650 000 emplois en Europe !!

Liesse

20140714_feudart

 

Tous les diététiciens s’accordent sur ce point, c’est la première bouchée du dessert qui ravit les papilles, le reste n’est que remplissage.

C’est ce que j’ai ressenti pendant la grosse demi heure de ce feu d’artifice nourri .

Si long ? La commune est pourtant lourdement endettée.

A la fin, les yeux piquent, et les gerbes étincelantes ne se détachent plus sur le fond nuit du ciel, mais sur la laitance des tirs précédents.

Le maire est pourtant un écolo.

Il vient juste d’être élu, et un spectacle trois fois plus court , d’autant moins cher et polluant, aurait eu le même effet sur sa popularité . A t-il oublié sa campagne ? Roule t-il encore en vélo ? Fulmine -t-il toujours contre les émanations de SOx des voitures, lui qui vient de larguer une brouette de cochonneries* dans le ciel du centre ville ?

Dommage, ce n’est pas encore ce soir que le “bon peuple” comprendra qu’il fait tout pour laisser une terre polluée et endettée à ses enfants .

Allez, gardons espoir : et si l’an prochain on avait droit à un spectacle de rayons laser ? A mettre dans la boite à idées de nos municipalités.

 

* Voir Wikipedia : les feux d’artifice contiennent aussi de nombreux produits classés toxiques et/ ou polluants.  Un spectacle de pyrotechnie relâche une quantité d’éléments traces tels que le baryum, le strontium et autres dans les cours d’eau près desquels il a lieu, ce qui peut avoir des effets sur l’environnement. En effet, souvent tirées vers l’eau, les fumées issues des explosions pourraient avoir des impacts sur la santé des spectateurs et des écosystèmes.

 

S’engager, c’est bien plus facile pour nous.

sticker-jean-jacques-goldmaJean Jacques nous rappelle si bien que cela n’a pas toujours été facile pour tous. Souvenez vous..

Et si j’étais né en 17 à Leidenstadt
Sur les ruines d’un champ de bataille

Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Si j’avais été allemand ?
Bercé d’humiliation, de haine et d’ignorance
Nourri de rêves de revanche
Aurais-je été de ces improbables consciences
Larmes au milieu d’un torrent

Si j’avais grandi dans les docklands de Belfast
Soldat d’une foi, d’une caste
Aurais-je eu la force envers et contre les miens
De trahir: tendre une main

Si j’étais née blanche et riche à Johannesburg
Entre le pouvoir et la peur
Aurais-je entendu ces cris portés par le vent
Rien ne sera comme avant

On saura jamais c’qu’on a vraiment dans nos ventres
Caché derrière nos apparences
L’âme d’un brave ou d’un complice ou d’un bourreau?
Le pire ou le plus beau ?
Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d’un troupeau
S’il fallait plus que des mots ?

Il pourrait ajouter maintenant : s’il fallait être Chrétien à Damas ..
Merci aux pères de l’ Europe de nous avoir apporté la paix …. a nous d’en faire bon usage. Contrairement à nos pères, nous n’avons aucune raison d’avoir peur …

nous affrontons de sacrés enjeux, mais qui sont objectivement sans menace personnelle.. Alors …

Money

La semaine dernière, nous avons vu une falaise vaciller à cause de l’argent.falaise

Bien sûr, notre amour, notre couple, est bien plus grand que cet argent vulgaire. Comme la falaise ignore les galets de la plage . Dans le cas de cette photo, nous avons tous appris à l’école ce qui va se passer . Ce sont les galets qui, vague après vague, jour après jour, vont marteler et approfondir la petite fente au pied de la majestueuse falaise, petite fente que l’on ne remarque pas au premier abord . Mais la falaise va, un jour, finir par s’effondrer.

Ce que l’on n’a pas appris à l’école, c’est que l’argent a le même effet sur le couple. Même si tous deux travaillent et contribuent aux ressources du foyer, bien souvent c’est l’un des deux qui va assurer la gestion. Et qui prendra le pouvoir sur l’autre, soit en le culpabilisant sur ses dépenses quotidiennes, soit en raisonnant tellement qu’il interdira tout coup de coeur un peu fou. Et l’autre encaissera, jour après jour, comprenant tout, bien sûr, approuvant même, souvent. Tout en accumulant l’usure . Comme le pied de la falaise. Un peu comme une dépendance acceptée qui devient de moins en moins tolérable.

La semaine dernière, un couple de notre entourage est venu nous voir, sa falaise pécuniaire, pourtant très haute, se fissurant..au bout de 35 ans.  Et le “gestionnaire” du couple découvrait cette fissure avec effroi. Sans comprendre comment elle était venue.

brise-lames-19086541Il y a des remèdes . On les apprend à l’école, dans le cas des falaises. Mais dans le cas du couple, on ne dit pas qu’ il ne faut JAMAIS cesser de parler de l’argent, jamais. Que chacun évolue, change, et que l’argent est là . Jour après jour.

Pourvu que nos amis arrivent à assainir leur falaise des blocs irrécupérables et à mettre en place les brise vagues qu’il leur faut .. Nous aussi, au fait…