Oui mais de nos temps modernes, ce n’est plus possible.

Autrefois, donc, douze hommes ont été le levain qui a fait lever la terre entière. Et nous, alors, combien nous sommes médiocres, nous qui ne parvenons pas à convertir ceux qui nous entourent, malgré notre nombre considérable !

Vous me direz : “tout le monde n’est pas apôtre. Tout le monde n’a pas leur force et leur mission.”

Et alors ? N’étaient ils pas des hommes comme vous ? N’habitaient ils pas des villes ? N’avaient ils pas vécu parmi leurs concitoyens ? N’avaient ils pas des métiers ? Etaient ils des anges descendus du ciel ?

Saint Jean Chrisostome 345-407

En 400 , c’était déjà les temps modernes ?

Voilà un texte qui rabaisse bien notre orgueil d’hommes modernes ..  Non, ce n’était pas forcément plus facile ni bien différent il y a 1500 ans . Pourtant, ils ont bien fait progresser le monde, non ? Et nous ? 

 

Publicités

Chic, chic, le divorce recule

Aie, encore un propos qui n’est pas très sérieux . Tu prends tes désirs pour des réalités, bonhomme ! En plein au moment ou tous les journaux disent haut et fort le contraire, s’appuyant sur les dernières publications de l’ INSEE .

Qui divorce ? Les mariés de l’année ? Non, bien sûr . Pas que… Ca ne va en général pas aussi vite ..Alors, pourquoi faire, comme tous les bons media le font , le rapport entre nombre de mariages et nombre de divorces de la même année ?? Pour prouver que le divorce se généralise, et justifier ainsi son comportement de libéral libertaire ?

Allons bon … la pensée unique tordrait elle les chiffres dans un sens ? Qu’à cela ne tienne, je les tords dans l’autre …

L’INSEE publie un autre chiffre que j’aime bien suivre : sur 1000 couples mariés au 1er janvier, combien auront divorcé au 31 décembre .

Et bien , devinez quoi, depuis l’annus horribilis ou 12,5 couples sur 1000 ont divorcé, ce chiffre baisse régulièrement pour atteindre 10,3 en 2013, dernière stat publiée . Les couples sont donc de plus en plus stables et divorcent de moins en moins depuis 2005 .

2015 02 14 divorces dans l'année

 

Allez, un autre indicateur de la solidité des couples . L’INSEE regarde combien de couples se séparent après combien d’années de mariage . J’ai retenu, pour faire simple, 3 courbes : 3ans (verte) , 5ans (bleue) , 8 ans (orange) .

La courbe verte montre que, parmi les couples mariés en 2002 /2003, 5% avaient divorcé au bout de 3 ans .

Pour les couples mariés en 2010, seulement 4% avaient divorcé au bout de 3 ans. 20% de moins…

pourcent divorce apres X ans

Même tendance pour la courbe bleue : 11% des couples mariés en 2002/2003 avaient divorcé au bout de 5 ans .  Moins de 9% de ceux mariés en 2008 ont divorcé au bout de la même période .

Pas de doute, les mariages récents redeviennent de plus en plus solides .

Ca réchauffe le coeur de tous ceux qui s’y emploient, non ?

 

Et pour ceux que ca amuse, tous les chiffres possibles sont dispos là .

Confessions d’une lapone alcoolique

AAsigle_transpL’autre soir, nous rencontrons L, Finlandaise du nord, lapone, quoi. Elle parle suomi. (et , fort heureusement, anglais et français).

Elle nous raconte sa jeunesse, passée à travailler sur divers gros bateaux de croisière tout autour du monde, et à s’imbiber tout aussi professionnellement.

Puis elle nous raconte comment les Alcooliques Anonymes l’ont aidée à sortir de là et à recouvrer sa liberté.

A ce stade, stupeur ! Tous , dans la salle, restons assis quand elle nous affirme que la clef du succès des AA est dans la croyance en “un être supérieur”, qui peut s’appeler Dieu ou Allah, là n’est pas la question. Mais que la reconnaissance d’un être supérieur qui nous aide est au coeur de leur méthode.

Scotché, je me rue le lendemain sur le web pour voir confirmés ses dires, noir sur blanc . Vous saviez cela, vous ?

 

Après la lapone, J prend la parole . Fille d’éducateur spécialisés , elle a vécu toute son enfance et son adolescence avec ses parents qui travaillent dans un centre de désintoxication de drogués. Elle admire ses parents, qui persévèrent malgré un taux de rechute de 95% de leurs pensionnaires.

Et quand elle leur a demandé ce qu’ont en commun les 5% qui se sortent de la drogue, la réponse a été immédiate : à 100% ils sont croyants.

 

Bon, on peut toujours douter de tout, mais moi je vois là encore deux énormes clins Dieux.

 

J’ai troqué mon PEE contre un troupeau

Il m’aura fallu presque un an pour me décider , suite au post de l’excellent koz du premier mars . Mais c’est fait . J’ai reçu mon certificat . Ça fait super classe dans le salon en ville, non ?

Certif propriete X vachesJe trouve le symbole assez fort : vider de son disponible mon plan d’épargne entreprise, nanti d’actions de multinationale prospère acquises a des conditions avantageuses , pour les remplacer par un petit troupeau de vaches laitières . Fuir le risque de krach boursier et de frénésie des marchés pour se précipiter vers le risque des épidémies et des variations de la PAC .

Risque pour risque, je trouve que le troupeau correspond bien au principe de destination universelle des biens* . Je préfère que mon capital produise lait et viande, et fasse vivre son éleveur un peu plus loin de la hantise des prêts et dette à rembourser… plutôt que de faire peser sur des dirigeants d’entreprise une pression du résultat court terme face auquel il est très difficile de garder son sang froid***.

Une réponse à ma question sur mes devoirs d’actionnaire décrits auparavant .

Une autre a d’ailleurs été de préférer des placements obligataires, même s’ils ne rapportent pas grand chose, par rapport aux actions . Quand une entreprise émet une obligation, elle s’engage sur un taux de rémunération au préalable, et garde l’entière liberté de diriger en toute compétence.

Finalement, pour mes vaches, c’est pareil . Je me sens assez mal placé pour donner des ordres à l’éleveur. Et je suis content d’avoir enfin trouvé un moyen d’agir pour l’agriculture raisonnée.

vache pere castor

 

*Si vous voulez un dégrossissage sur le thème de la propriété privée et de la destination universelle des biens, je ne saurais que vous recommander ce premier elearning du MOOC de Dieu.

** Et si vous êtes tentés par l’aventure …  En très gros , une vache produit du lait – pour l’eleveur , les frais sanitaires et d’assurance – , des veaux – pour l’eleveur idem- , des génisses – pour le proprietaire , assurer le renouvellement et la croissance du capital- , et sa carcasse – pour l’éleveur.

*** quoique tout ne soit pas rose pour les pauvres vaches  qui sont exploitées honteusement… à en mourir . Mais , pour agir là dessus, consommons moins de viande, de fromage et de lait, quitte à mettre le propriétaire … sur la paille.

Six mois plus tard, la suite de l’aventure du cheptel …