Mais enfin, ne nous dis pas que tu n’étais pas au jus …

PentatronicsMarie, savais-tu,
Que ton bébé marcherait un jour sur l’eau ?
Marie, savais-tu,
Que ton petit garçon sauverait nos fils et filles ?
Savais-tu,
Que ton petit garçon est venu pour te faire renaître ?
Cet enfant que tu as délivré
Vous délivrera bientôt à son tour,
Marie, savais-tu,
Que ton bébé allait donner la vue à un aveugle ?
Marie savais-tu 
Que ton petit garçon allait calmer une tempête avec sa main ?
Savais-tu,
Que ton bébé a marché là où les anges ont foulé ?
Et quand tu embrasses ton petit bébé
Tu embrasses le visage de Dieu

Marie, savais-tu ? (x5)

Marie, savais-tu ?
L’aveugle verra
Le sourd entendra
Les mort revivra
Le boiteux sautera
La bête parlera
Les louanges de l’Agneau

Marie, savais-tu,
Que ton bébé est le Seigneur de toute la Création ?
Marie, savais-tu,
Que ton bébé serait un jour le gouverneur de toutes les nations ?
Savais-tu,
Que ton petit garçon est l’Agneau parfait du ciel ?
Cet enfant endormi que tu tiens
Est le grand, le seul et l’unique

Oh Marie, savais-tu ? (x2)

Marie, savais-tu ?

Publicités

Allelujah … Joyeux Noël

Une mélodie superbe, reprise plus de 800 fois, paraît il ..  Mais que disent les paroles, au juste ?

Les voilà, en message de Noël.

Il arrive pour que l’ Alleluia ne soit plus jamais ni froid ni brisé  ….

Joyeux Noël….

hallelujahsA lire en écoutant , si vous le voulez …
I’ve heard there was a secret chord
That David played, and it pleased the Lord
But you don’t really care for music, do you?
It goes like this, the fourth, the fifth
The minor fall, the major lift
The baffled king composing Hallelujah

Hallelujah, Hallelujah
Hallelujah, Hallelujah

Your faith was strong but you needed proof
You saw her bathing on the roof
Her beauty and the moonlight overthrew you
She tied you to a kitchen chair
She broke your throne, she cut your hair
And from your lips she drew the Hallelujah

Hallelujah, Hallelujah
Hallelujah, Hallelujah

Maybe I’ve been here before
I know this room, I’ve walked this floor
I used to live alone before I knew you
I’ve seen your flag on the marble arch
Love is not a victory march
It’s a cold and it’s a broken Hallelujah

Hallelujah, Hallelujah
Hallelujah, Hallelujah

There was a time you let me know
What’s real and going on below
But now you never show it to me, do you?
And remember when I moved in you?
The holy dark was moving too
And every breath we drew was Hallelujah

Hallelujah, Hallelujah
Hallelujah, Hallelujah

Maybe there’s a God above
And all I ever learned from love
Was how to shoot at someone who outdrew you
It’s not a cry you can hear at night
It’s not somebody who’s seen the light
Its a cold and its a broken Hallelujah

Hallelujah, Hallelujah
Hallelujah, Hallelujah

La traduction, ca peut aider …

Il arrive pour que l’ Alleluia ne soit plus jamais ni froid ni brisé  .et ca donne cela..

Ils ont froid toute l’année de notre indifférence

Jean Marc*, du TEDx de La Rochelle, nous secoue .

Leur passé, il est douloureux.

Le futur, ils ne le voient pas .

Oui, les SDF, ils sont dans le présent.

Nous, le présent , on le fuit dans notre activisme et nos super projets de demain…

Chacun peut et doit faire quelque chose, fracasser les barrières de nos peurs et de nos préjugés, et se mettre dans le présent avec eux .

Et il met la French Tech, la technologie positive, au service de l’homme.

French Tech la technologie positive

Prenez  14 minutes pour le regarder, vous ne les regretterez pas … et n’en sortirez sans doute pas indemne.

Dans la série techno positive, vous connaissez Lilo ? Le découvrir ne vous prendra qu’une minute 33…

 

* Oui, c’est ce Jean Marc là..

Je le confesse, j’ai péché…

Réunion de famille à Lille . Pour faire le voyage, il y a un TGV . Simple , non ? Et bien, non, justement.

J’ai failli . J’ai choisi, pour près de la moitié du prix, de prendre ma voiture, de la garer à Genève, de réserver un easyjet Genève-Bruxelles, et de louer une voiture à Bruxelles.

Moralité, pour un week end qui aurait pu être 100% Français* , j’ai fait vivre le parking et l’aéroport Suisses, la compagnie aérienne Britannique, le loueur , l’aéroport et le pompiste **Belges .

Pas top, comme patriotisme économique…

 

Notre équipe projet évolue. Pour notre réunion hebdomadaire Parisienne, les comptes sont faits : deux grenoblois, deux parisiens, trois espagnols, un néerlandais. Notre économe de néerlandais tranche : entre les avions, les TGV, les taxis, hôtels et restaurants du soir … il déplace la réunion hebdomadaire de Paris à Barcelone. Le calcul est imparable , l’économie substantielle.

 

Deux nouvelles recrues pour animer des équipes internationales. Au lieu de les baser en France, comme l’étaient  leurs prédécesseurs, elles sont basées respectivement à Zurich et à Boston, et seront à 50% du temps en télétravail, le reste en voyage…

 

Après avoir perdu ses emplois industriels, ce sont les emplois tertiaires qui fuient la France. Mais comment puis je arrêter cela ?

On les connaît les recettes : coût et flexibilité du travail.

Alors, concrètement , deux suggestions :

1 – pour le coût, je soutiens les politiques “qui vont bien” en préconisant à fond la TVA sociale***. Même si son impact est controversé sur les produits, donc l’emploi industriel, l’impact sur les services est certainement massif. Et ça facilitera la création de “petits boulots” dont les migrants ont tant besoin****.

2 – pour le reste, je donne pour le développement de l’appli Hozana*****. Ça pourra toujours aider.
Amen toi

* Je paie la dette de mes enfants en partant en vacances

** pour faire le plein avant de rendre la voiture

*** Difficile de vous recommander une explication non idéologisée de la TVA sociale . Alors va pour le bon vieux Wikipedia…

**** Sur les migrants et les petits boulots …

***** Hozana ? Un produit des God’s angels.

 

TUNA au service des migrants ?

Intéressant, ce livre de Doug Saunders sur les migrations* . D’actualité, même. Paradoxal, dans son titre comme dans son développement : ces migrants qui changent le monde. Qui construisent celui de demain, dirait on même.

migrants du village a la villeQuoi, ces taudis, ces bidonvilles, ces verrues aux orées de nos belles villes seraient le terreau de l’entreprise, notre dynamisme sociétal ?

Oui, nous dit Doug en substance. Migrants qui portent en eux la rage au ventre, celle de se sortir de leur misère, d’en extraire leurs enfants, de les envoyer à l’école pour qu’à leur tour ils les tirent du bidonville et qu’ils puissent laisser la place aux suivants.

C’est ainsi qu’au 19ème siècle les faubourgs de Paris ont été un des tremplins de la France, de même que de nombreuses banlieues américaines le ressort des US, que hier Lui Gong Li a contribué à propulser la Chine, et qu’ aujourd’hui les favelas sont l’avenir du Brésil.

Ce tremplin est basé sur deux jambes : celle de la solidarité familiale, et celle de la possibilité d’entreprendre à très petite échelle. Muhammad Yunus l’a bien compris en inventant le microcrédit au Bengladesh.

Famille et travail, deux sujets clés qui me parlent bien.

Pour la famille, on a des idées** . Mais pour le travail ? Pour les petits boulots ?

Le petit brocanteur de l’autre jour*** a montré la voie. Dans notre France hyperréglementée, je veux croire que les TUNA****  permettront à beaucoup de s’en sortir. Ces sites collaboratifs qui, avant la microentreprise, permettent la nano entreprise informelle.

Allez, on les encourage ces “petits” sites. Chez nous, ça commence par le réseau entourage*****, en tout début de chaîne…en plus créé par Jean Marc ******

 

* Du village à la ville : Comment les migrants changent le monde  Doug Saunders – Seuil.   Pour ceux qui ont la flemme de lire les 470 pages , la synthèse de ATTAC  

**  pour la famille ?  portons des cruches

*** Histoire du brocanteur entrepreneur :Fier de payer ses charges

**** Tesla, Uber, Netflix, Air B’nB … TUNA prend la place de GAFA (Google Apple Facebook Amazon)  comme symbole de la nouvelle économie du partage… on peut aussi rajouter le bon coin pour les brocs en herbe***, jecuisinepourvous, ou autre Freelance .com

***** http://engage.world/mag/projects/entourage#toggle-id-1

****** Pour en connaître un peu plus sur Jean Marc , c’est par là