Santon, un job d’intermittent

C’est quand même assez ballot d’offrir une crèche comme cadeau de Noël.  Elle ne servira qu’un an plus tard.

Remarque, depuis le temps ça ne se démode pas trop et les habits des santons craignent assez peu les mites au fond du placard.

Dans un élan de frugalité consumériste je me suis décidé cette année à ne pas étendre le cheptel de santons, et de faire avec ce que j’avais* . Ça donne une crèche assez bigarrée, dans laquelle les objets du quotidien endossent un rôle qu’ils pourront continuer à tenir tout au long de l’année. Ça sera aussi une manière de faire perdurer le message de Noël en le rappelant chaque jour .

Et pour élaborer cette crèche avec les petits enfants en ces temps de confinement, je l’ai construite un peu chaque jour, en immortalisant sa création par une vidéo quotidienne d’une minute.

Je vous livre cette chaîne éphémère , si ça peut vous éviter à vous aussi d’acheter encore des intermittents.

https://www.youtube.com/channel/UCjMIGJEKxo1cgGCDcr172jw

* Faire avec ce que j’ai ? Ça me rappelle quelque chose.

Small was beautiful

Je découvre PANG* dans un article de mon quotidien favori. Plus grand, plus massif, plus puissant. 75 000 tonnes de ferraille, deux réacteurs de 220 mégawatts , c’est une demi tranche de centrale nucléaire qui se promènera sur les flots pour la plus grande gloire de la France. 

Bon, si PANG est 50% plus lourd que le Charles de Gaulle, c’est parce que les SCAF** qu’il emportera seront aussi 50% plus lourds que les Rafale.  Logique..

Les SUV sont bien trois fois plus lourds que ma 4L . Cohérent, tout cela. C’est le progrès, paraît il.

On s’éloigne encore tous les jours du “small is beautiful”. En ces périodes ou l’on prône la frugalité heureuse, est on bien certain que l’on va dans la bonne direction ? Notre débauche d’énergie et de consommation de ressources va tomber un jour sur un os . Et il suffira sans doute d’une toute petite ligne de code, si petite qu’indétectable, pour neutraliser ces mastodontes. A moins qu’un covid bis , encore plus petit, ne fasse l’affaire plus proprement.

J’aurais cru que la course à la croissance tous azimuts, dans tous les domaines, était terminée. Apparemment pas pour tous, dommage. 

Le futur n’est il donc pas dans le low tech, frugal et résilient ? J’ai tendance à penser que c’est le seul choix raisonnable qui s’offre à nous, sous peine de voir notre élan brisé net sur un hard rock.

Let’s make Small beautiful again.

*Porte Avions Nouvelle Génération

** Système de Combat Aérien du Futur.