Négationnisme et pierre tombale

Il y a abondance de tout ce que l’on veut, de toutes les ressources naturelles.

Il n’y a pas de limite aux ressources naturelles, je le répète.

La voiture n’a pas du tout de conséquence sur l’effet de serre.

L’activité solaire est quasiment exclusivement la cause du réchauffement actuel.

Quelques phrases extraites de l’interview* de Stan de Larminat sur RCF Alpha… en 2020.

Officier de l’ordre du mérite agricole, bio-éthicien, son approche scientifique lui fait s’autoriser à s’opposer aux scientifiques du GIEC, moutons de Panurge de la doxa en vigueur selon lui.

Même Claude Allègre, autre grand climato sceptique, ne trouve pas grâce à ses yeux car ce dernier prône quand même de limiter les émissions de CO², de méthane, de surveiller la forêt, la ressource en eau et l’acidification des océans, …En un mot, Allègre fustige le GIEC mais prône des actions qui sont en ligne avec les actions que ce rapport induit.

Non, c’est tout le GIEC qu’il faut vouer aux gémonies, même le pape s’est fait manipuler lors de la rédaction de son encyclique**.

Et s’il avait raison ?  Et s’il avait tort ?  Qui croire ? Sur qui caler son comportement ?

Il y a une dose de pari, là dedans. Pour m’ôter des derniers doutes, je me transporte un demi siècle plus tard. Et j’imagine ce que diront de moi mes arrière petits enfants , devant ma tombe.

J’ai fait mon choix, et vous ?

* Non, je ne vous donnerai pas le lien . Cherchez …Ca ne devrait pas être trop difficile, selon le travail cité dans le Monde ici les climato detracteurs ont 15 fois plus de couverture médiatique que les autres scientifiques.

** Et même plusieurs fois : Laudato Si, Fratelli Tutti, Querida Amazonia, Un temps pour changer…

Le prix du GreMiel

Ceux qui voudraient connaître GreMiel peuvent démarrer ici.

Comment fixer mon prix ? Sûrement pas en fonction de mon coût de revient, même sans compter mes heures ce hobby est une danseuse. Ce n’est pas pour rien que l’on ne peut se dégager de salaire avec moins de 300 ruches..

Je retrouve finalement le dilemme du bénévole. Avec la même conclusion : priorité aux actifs.

Donc, dans la boutique le GreMiel est le plus cher du lot. Pas de beaucoup, juste ce qu’il faut pour ne pas casser les prix de ceux qui vivent de leur activité.

Et pour les amis, s’il n’est pas cadeau, il n’est pas donné : un peu au-dessus du miel que l’on trouve au marché, là où on ne supporte pas le coût ni le stock d’une boutique.

Comme cela, j’ai l’esprit tranquille : mon loisir ne porte préjudice à personne.