Matin optimiste

Matin optimiste

Ce matin, sur mon vélo, je suis optimiste.

Non pas à cause du Brexit, dont je ne suis pas encore informé vu le manque d’autoradio sur mon véhicule, mais parce qu’il fait beau, que je suis forcé de m’arrêter dans ce qui ressemble à un embouteillage de vélos, et parce que (du coup?) la rocade que je surplombe est étonnamment fluide.

Non pas à cause des tarifs Easyjet, bas à en pleurer du CO² liquide, d’un aller retour Barcelone à 22 euros, Easyjet lyon barcelona 1mais parce qu’il y a quand même une justice avec un billet qui triple avec les taxes et autres frais.Easyjet lyon barcelona 2

Parce que mon cher Lilo m’apprend que Ocean cleanup est passé au next level.

Parce que Le Parisien m’apprend que le photovoltaïque peut désormais alimenter toutes les clims de France . C’est quand même un heureux hasard qu’il fasse chaud quand il y a du soleil  que le photovoltaïque produise le plus au moment des pointes de climatisation. Elle n’est pas bien faite, la vie ?

L’oreillette bannie me dispense ma chanson fétiche, et je tends la main à mes congénères, qui me répondent fraternellement, une fois de plus, avec un grand sourire.

velo-embouteillage1

La soirée de hier a été joviale, quoique triste. Mais ce matin, cela redémarre à nouveau . Optimiste impénitent . Ah, espérance

 

Lilo ?

Ocean Cleanup ?

Photovoltaïque cet été ?

Chanson fétiche ?

Fraternité ?

Espérance ?

 

Publicités

Destruction créatrice

La théorie de Schumpeter fait bien débat sur les réseaux en ces périodes de marasme économique.

3hatsLes chapeliers d’ Esperaza (quel joli nom pourtant si proche de l’espérance !) , plus de 3000 en 1929, une grosse poignée maintenant, n’ont pas su, pu, ou vu venir la rupture qui a déplacé leurs emplois, et a transformé la seconde capitale mondiale du chapeau en une ville fossile*.

Et pour cause ….. la rupture s’est appelée crise de 29 puis mode, et on a juste remplacé les chapeaux par … rien. Le vrai bad luck …

 

Les 50 000 canuts, qui faisaient vivre la moitié de Lyon au XIXème siècle et fournissaient à la France les ⅔ de ses exportations, ont, eux, vu la rupture technologique. Mécanique.

Et ils ont su rebondir, dans la mécanique automobile et dans le textile qui, devenu synthétique, a laissé la part belle aux chimistes qui ont donné à leur tour naissance aux géants pharmaceutiques.

Pour Lyon, sur le long terme, Schumpeter a bien marché. Oh, non sans secousses sociales violentes, certes.
Et la dynamique ne s’arrête pas là.
J’ai récemment pu apprécier le plan marketing de la ville. Oui, vous avez bien lu, une ville qui sait se vendre possède ses marketeurs**. Et des bons. Only Lyon , il fallait le trouver, le décliner… La madone à laquelle les Lyonnais ont confié leur ville y est elle pour quelque chose*** ?

Bravo pour cette leçon d’espérance et de dynamisme.

Pour Espéraza j’ai acheté un chapeau, mais ça ne suffira pas à relancer la mode.. Et même si j’en empile trois…

Une seule chose est sure : tout  se réalise par des mains et des cerveaux d’hommes. Il y a toujours source d’espérance****. Et n’oublions pas qu’Il nous a confié la création pour la terminer. Bon, pour le moment on a plutôt abîmé la maison commune. Disons que la phase destruction a eu lieu, à nous de nous atteler maintenant à la phase créatrice…

 

* En plus, c’est vrai, on y a trouvé le plus gros fossile du monde et il y a là un musée des fossiles, superbe dit on.

** Pour voir leur démarche marketing

*** et  la madone dominer au fond de leur page d’accueil ..

**** Espérance qui mène le monde ?

 

De la comm en boîte

De la comm en boîte

C’est bien connu, la communication est le sang du couple. En fait elle irrigue toute relation. Y compris dans l’entreprise, d’ailleurs dotée pour cela de professionnels : pourtant que d’erreurs, lourdes de conséquences !

Même la politique croit dans les bienfaits de la communication. Elle se trompe juste un tout petit peu complétement, en oubliant un des deux sens de la comm, la transformant en propagande unilatérale…. même (et surtout ?) quand elle s’affuble du titre de « participative ».

Clé, donc la communication . Car c’est par l’échange qu’on se connaît . Et par la connaissance qu’on a plaisir à interagir. A interagir avec plaisir, car, et ils en ont fait leur slogan , Mieux on se connaît, mieux on s’aime.

boite de comm

Leur slogan ? Celui de qui ? Celui des créateurs de ces jeux, qu’ils ont appelé les boîtes de comm**.

Ces jeux qui ont mis la larme à l’oeil chez des vieux couples qui pensaient s’être déjà tout dit. Et chez des jeunes adultes qui ont encore mieux découvert leur famille (très) proche.

Allez, votez vous un bain de douceur .

  • A deux, la boîte de comm du couple, une sorte de DSA* gentiment guidé.
  • En famille, multigénérationelle, la boite de comm de la famille, qui renforcera tous les liens… du sang.

boite de comm couple1

boite de comm famille2

 

 

 

 

 

 

A quand la boîte de comm en boîte, pour doper nos entreprises ? Pour introduire, magie, d’un seul coup d’un seul la qualité de la relation et l’efficacité de l’équipe. Car l’un ne va pas sans l’autre. Parfois il me semble que même ce basique est oublié. Et en voilà encore une idée pour doper la santé des entreprises et la création d’emplois…

 

* Pour tout savoir sur le DSA

** Plus sur ces boîtes

 

Lady Gaga et Famille Chrétienne, je donne plus que je ne reçois..

lady-gaga-saute-dans-la-foule-au-festival-lollapalooza-1433468Il y a quelques années, Jamie Anderson*** nous a révélé les secrets du marketing de l’économie 2.0, celle qui a propulsé Lady Gaga . Parmi ceux ci : donner avant de recevoir.  Donner sur son compte twitter, donner en avant première ses chansons sur youtube* , se donner à son public encore plus qu’à des amis.

 

Ce matin, à la brocante de Claire**, le démarrage est poussif . La promo du jour est boudée : à chaque acheteur d’un livre à 1 euro, on donne un exemplaire de magazine des années précédentes, puisé dans un stock qui va de l’express à famille Chrétienne.

A la dame qui s’éloigne après avoir hésité pendant bien 5 minutes à prendre ou non un chef d’oeuvre de la littérature Grenobloise, J N tend une poignée de magazines : “Tegnez, madame, c’est gratuit . Maintenant, ici, on donne même à ceux qui n’achétent pas ! “  .

“Ah bon, merci ….”   et au bout de quelques secondes : “alors, je vous achéte votre livre”.

 

La recette Lady Gaga marche : à celui qui nous a donné, on est enclin de donner à notre tour.

 

Finalement, ca ne fait que conforter les propos qu’on asséne aux jeunes: la formule miracle du couple qui dure c’est “je donne plus que je ne reçois” . Ca génére la même attitude en face, et au final chacun reçoit plus que ce qu’il a donné …. Ca vous surprend, Gaga en modèle pour la relation de couple ? Comme quoi, les idées préconçues. … Gaga, elle reçoit plus qu’elle ne donne, non ? Alors ?

 

* Dans la série, allez écouter Hopen, qui vient de mettre tout son album sur youtube. Si ca vous plait, vous achéterez son CD…

** La brocante du grain de sel …

*** Et si vous tenez a tout savoir sur le marketing de Gaga …

J’ai rencontré des God’s Angels

Qui a dit que business et spiritualité étaient inconciliables ?

Ce week end (merci Alpha !) , j’ai eu la chance de rencontrer des startuppers de Dieu . Des jeunes, bardés de diplômes, partant dans des projets pas si fous que cela de start ups s’inscrivant dans la constellation de celle du Big Boss.

Que Joseph, ingénieur, plaque tout pour un CAP de charpentier afin de construire des églises, c’est un vrai clin Dieu qui ne s’invente pas… Salut, L, si tu me lis !

Quitter Mc Kinsey pour créer un réseau social de crowdprying , il faut y croire, non ?

Baisser le cout de la collecte de dons pour toute association d’intérêt public, ça n’est pas un beau moteur ?lucifer_-_council_of_angels_4248

Sans parler du MOOC de Dieu, qui mérite un post à lui tout seul… j’y reviendrai.

Merci de ces témoignages, de cette foi, de la patate de tous ces créateurs moins que trentenaires.

Alors, on y va ? On se risque sur ces beaux outils qui nous sont apportés pour notre plus grand bonheur ?

People do not buy WHAT you do. They buy WHY you do it

…and what you do is the proof of what you believe.

why how what

 

 

Dans la série : des vidéos pour ne pas bronzer idiot cet été (quoique vu la météo cette année on risque peu !!!), pour les anglophones , une vidéo culte des communicants et des marketeurs : How great leaders inspire action . 18 minutes, plus de 18 millions de vues !!

http://www.ted.com/talks/simon_sinek_how_great_leaders_inspire_action

En bon Francais, j’en tire juste que nous sommes tous en recherche de sens dans nos actions, y compris même dans nos actes d’achat, avant même la bonne affaire . C’est rassurant, quelque part.

En politique, c’est un peu la même chose . Nous avons besoin de visionnaires…bien sûr, il faut des dirigeants qui dirigent, mais ils ne nous entraîneront que s’ils nous inspirent . N’est ce pas la vision qui manque a notre enthousiasme ? Et tant que leur vision ne sera que leur pensée unique ….

 

Bonnes affaires où marché de dupes ?

Allez, mon petit côté défenseur des consommateurs contre ces odieux marketeurs (dont je suis) craque.

France 5 a fait, il y a près de 3 ans, un reportage sur le sujet . Passionnant et édifiant .Mystérieusement, toutes les copies video ont disparu du WEB dans les 48 heures qui ont suivi .

Je viens d’en retrouver une, mise sur Youtube il y a un an… alors, en ces temps de vacances, prenez le temps de la visionner surtout si vous êtes accros a l’achat sur WEB .

vente privees

Si elle disparaît à nouveau , signalez le moi , j’en mettrai une copie . Intéressant de suivre combien de temps et de visites elle restera sur Youtube … Oui, les lobby sont puissants …

Et si ce visionnage vous a marqué, partagez !!!