C’est ma fête .

Professionnellement, on m’appelle désormais Thomas. Ca doit être l’âge: j’ai de plus en plus de mal à croire aux promesses, aux projets qui s’appuyent sur l’enthousiasme sans toujours tenir compte de la dure réalité des faits . Alors je demande des résultats, des faits, du concret . Logique, pour un ingénieur, non ?Thomas-the-tank-engine-logo

Shanghai, une discussion qui s’attarde en soirée : “ce que je n’arrive pas à comprendre chez toi, c’est le fait que tu croies en Dieu. Toi, l’ingénieur,  le sceptique, intelligent, rationnel,…” Merci pour le compliment , d’abord, mais c’est comme cela. Je crois. J’ai décidé de croire, comme on décide d’aimer, le jour de son mariage. Et les raisons de croire, elles s’accumulent presque chaque jour . Vous ne les voyez pas , ces “clins Dieu”, petits ou grands hasards providentiels qui émaillent nos journées ? Moi, j’en vois de plus en plus . Et je ne suis pas le seul . Allez lire ce cher KTO .

Bon, j’ai dit PRESQUE tous les jours. Honnêtement, il y a des doutes . Raison de plus de m’appeler Thomas . Comme dit Wikipedia , Il est le patron des chrétiens qui persévèrent dans la foi tout en connaissant le doute.  Alors, c’est vraiment ma fête ce 3 juillet, jour de la Saint Thomas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s