L’écologie de la serviette de table: papier ou tissu ?

Les petits enfants ont réglé le problème avec une grande économie de moyens: ils s’essuient la bouche avec leur manche, au grand dam des mères. Mais cette lancinante question m’est posée presque à chaque repas, dès que la question écologique arrive.. sur la table. Oui mais, l’eau du lavage, l’électricité de la machine, le recyclage … Lire la suite L’écologie de la serviette de table: papier ou tissu ?

Clameur des choses, douceur des êtres.

J’ai toujours mal quand j’entends une chaîne grincer. Un moteur gronder sous la peine. Ou une pédale couiner. Mais enfin, tous, n’entendez vous pas les protestations de la mécanique contre le traitement inhumain que vous lui infligez ? Venez donc desserrer un peu cet écrou. Ou huiler ce pignon. Ou refaire ce réglage. Et votre … Lire la suite Clameur des choses, douceur des êtres.

L’essentiel est invisible pour les yeux

Ne trouvant pas de support de douchette de rechange utilisant les mêmes trous de fixation, je l’ai refait. Vive l’imprimante 3D ! Certes, la nouvelle, en blanc, a un aspect plus massif. A n’en pas douter, elle est plus robuste et je parie que sa durée de vie excédera celle de son prédécesseur. Mais, comme … Lire la suite L’essentiel est invisible pour les yeux

De la population et du climat.

« Le futur de la planète ne pourra faire l’économie de la limitation des naissances, de la baisse de la population mondiale. » Il le clame haut et fort. D’ailleurs  l’identité de Kaya le démontre. Fort de n’avoir procréé qu’une seule fois, il estime donc avoir fait sa part et ne se prive d’aucun des plaisirs que … Lire la suite De la population et du climat.

Le poids du bol

Tiakafissa ? Tiakafissa ?  Tiakafissa ?  Inlassablement, mon interlocutrice me répète cette question qui me laisse perplexe. Ne voit elle pas que je suis un peu perdu ?  Encore tout jeune, c’était dans un de mes premiers vols à destination de Manchester, et je faisais brutalement connaissance avec l’accent du Yorkshire.  C’est ce souvenir qui … Lire la suite Le poids du bol

L’empreinte de ma carte.

L’évidence est tombée au détour de discussions lors de la fresque du numérique*. Indiscutable.  Plutôt que de sortir quelques pièces de ma poche et de leur faire parcourir le mètre qui les sépare de la caisse du commerçant, je dégaine facilement ma carte et fais faire, sans aucun contact,  le tour de la terre à … Lire la suite L’empreinte de ma carte.

Négationnisme et pierre tombale

Il y a abondance de tout ce que l’on veut, de toutes les ressources naturelles. Il n’y a pas de limite aux ressources naturelles, je le répète. La voiture n’a pas du tout de conséquence sur l’effet de serre. L’activité solaire est quasiment exclusivement la cause du réchauffement actuel. Quelques phrases extraites de l’interview* de … Lire la suite Négationnisme et pierre tombale

Le prix du GreMiel

Ceux qui voudraient connaître GreMiel peuvent démarrer ici. Comment fixer mon prix ? Sûrement pas en fonction de mon coût de revient, même sans compter mes heures ce hobby est une danseuse. Ce n’est pas pour rien que l’on ne peut se dégager de salaire avec moins de 300 ruches.. Je retrouve finalement le dilemme … Lire la suite Le prix du GreMiel

Éthique et entreprise..

Titre d’un livre de Cécile Renouard que j’ai extirpé de la pile pour le remettre au dessus. Le relire une fois de plus.  De la responsabilité de l’individu face au “système”. Certains Allemands se sont posé la question dans les années trente et quarante. Beaucoup sans doute.. Mais n’ont pas osé… Et moi, maintenant ?? … Lire la suite Éthique et entreprise..

Début de la fin ou opportunité du siècle ?

Tout fout le camp . L’électricité, le gaz et les métaux  flambent, les chantiers sont arrêtés par manque de bois. Il y a urgence (mais il faut raison garder, on abordera ce sujet page 19 😦 ) Et le brave gouvernement qui tente de limiter l’impact du choc par des chèques énergie …Rien compris. Et … Lire la suite Début de la fin ou opportunité du siècle ?

EHPAD royale

Petit à petit mon entreprise prospère*. Les chéries** bossent de mieux en mieux, et leur compagnie me coûte de moins en moins. Alors je continue. Dans la compréhension du fonctionnement de ces sociétés étranges. Dans la tentative de les maîtriser. Au printemps, j’ai appris les techniques d’élevage de reines. Pour aller plus loin qu’un simple … Lire la suite EHPAD royale

Maison commune

La mort dans l’âme, je conduis la tondeuse autoportée dans la jungle. La partie de pelouse que j’avais décrétée réserve naturelle a été déclarée “laide”, “moche”, et devant la vox populi condamnée. Deux passages sur mon tracteur, et ce sera un beau désert vert. En attendant, c’est la panique. Grillons, sauterelles, libellules, papillons, abeilles de … Lire la suite Maison commune

Le salaire du bénévole

Cela faisait près de cinq ans que je n’avais pas fait d’entretien annuel en bonne et due forme : atteinte des objectifs, points forts et faibles de l’année écoulée, objectifs pour l’année à venir, besoins de formation… Avec un chef plus jeune que mes enfants. Pourtant tous deux savons que, de toutes façons, je ferai … Lire la suite Le salaire du bénévole

Les escargots n’ont plus qu’à bien se tenir

Rentrant à vélo la nuit tombée, à peine le portillon poussé deux vers luisants nous attendent, à un mètre l’un de l’autre, nous encadrant, tentant sans doute de s’illuminer la vie d’un amour naissant. Cela fait plusieurs décennies que je n’avais plus vu ces animaux, souvenirs d’enfance, symboles de nuit d’été en vacances. Vélo posé, … Lire la suite Les escargots n’ont plus qu’à bien se tenir

Une tonte trois fois plus rapide

Comme un urbaniste, j’avais préparé mon coup. Repéré les traces de passage du printemps, puis planifié le plan des routes : de la miellerie aux ruches de la cuisine au compost le triangle maison piscine portique le petit chemin de maraude des framboisiers et la place centrale , celle du barbecue. Et en avant pour … Lire la suite Une tonte trois fois plus rapide

Khmers verts new wave

Mon quotidien m’estomaque. Le jour même ou l’on saque le (seul) patron humain du CAC 40, on saque sacre les nouveaux khmers verts: les défenseurs du voyage aérien. En créant un passeport vert, qui permet aux plus polluants méritants de reprendre l’avion pour sauver les vacances. Pas leurs vacances, mais les vacances, celles de l’humanité … Lire la suite Khmers verts new wave

L’empreinte carbone de la quiche

Je suis convaincu. Tout ce que je vois autour de moi finit par me convaincre.Sans diviser par 6 mes émissions de gaz à effet de serre, jamais nous n’arriverons à atteindre les objectifs de la COP21 de Paris, limitant le réchauffement à 2 degrés.  Ça commence par moi, donc mon alimentation. Dont une base, la … Lire la suite L’empreinte carbone de la quiche

Une bagouze à vingt tonnes.

Le dernier volume de ma BD favorite* est sorti.. Lui aussi ** se met à l’ Amazonie. Avec une superbe double page sur le projet “montagne d’or” abandonné récemment en Guyane. Tout y est . En agrandissant la photo (cliquez dessus) vous saurez lire les chiffres , et j’espère que Dargaud ne m’en voudra pas. … Lire la suite Une bagouze à vingt tonnes.

XXIème siècle, colonisation toujours et encore

La colonisation. Une époque ou les grandes puissances lointaines se répartissaient les terres “vierges” du monde, pour pouvoir exterminer les indigènes et exploiter leurs ressources en toute impunité. Je pensais cette époque révolue, les excuses apportées aux indigènes survivants quand il y en avait encore. Erreur !! Dès les premières pages de Querida Amazonia l’évidence … Lire la suite XXIème siècle, colonisation toujours et encore

Quand la France reconnaît déforester l’Amazonie.

Un aveu pourtant fait au 20h, mais qui est soigneusement noyé dans un flot de paroles.. Il me fait pourtant bondir de joie. Je reprends juste les premiers et les derniers mots du reportage*…: “Notre bétail est en effet nourri avec des protéines produites au Brésil………..ce soja que nous importons souvent du Brésil provient de … Lire la suite Quand la France reconnaît déforester l’Amazonie.

Santon, un job d’intermittent

C’est quand même assez ballot d’offrir une crèche comme cadeau de Noël.  Elle ne servira qu’un an plus tard. Remarque, depuis le temps ça ne se démode pas trop et les habits des santons craignent assez peu les mites au fond du placard. Dans un élan de frugalité consumériste je me suis décidé cette année … Lire la suite Santon, un job d’intermittent

Small was beautiful

Je découvre PANG* dans un article de mon quotidien favori. Plus grand, plus massif, plus puissant. 75 000 tonnes de ferraille, deux réacteurs de 220 mégawatts , c’est une demi tranche de centrale nucléaire qui se promènera sur les flots pour la plus grande gloire de la France.  Bon, si PANG est 50% plus lourd … Lire la suite Small was beautiful

25 grammes par jour.

Une bonne manière de se libérer du pathos des films à tendance polémique ou complotiste est de les regarder en vitesse accélérée. Par exemple à 130%. Les voix aiguës restent compréhensibles, les silences lourds sont allégés, et l’émotion n’encombre plus le cerveau qui se fixe sur le contenu. C’est ce que j’ai fait lors du … Lire la suite 25 grammes par jour.

Ils ont même enfermé les cailloux.

Cet alignement de gabions me rend perplexe. Pourquoi ? Empêcher un stationnement rétif aux panneaux ? Mais alors, pourquoi une telle débauche? En gros 30 kg d’acier enserrant 1,5 tonne de cailloux, sans compter les robustes sangles à base de pétrole destinées à leur manutention, pour faire le même job que le poteau de bois … Lire la suite Ils ont même enfermé les cailloux.

Pas question de me faire manger du tofu !

C’est la réponse que j’ai prise en pleine figure quand je me suis adressé à celles qui approvisionnaient les buffets d’une institution pourtant très bien pensante. Je leur avais juste suggéré de proposer aux organisateurs de sélectionner un buffet sans viande rouge ! Pour limiter l’empreinte carbone ! Visiblement, je suis passé pour un extraterrestre. … Lire la suite Pas question de me faire manger du tofu !

La valeur qui vaut le coup.

“Franchement, faire ressemeler ma chaussure, ça ne vaut pas le coup. Entre le prix du ressemelage et celle d’une chaussure neuve, l’écart n’est pas si terrible, et mes vieilles commencent à être un peu vieilles, alors…” Le raisonnement est imparable. Quand la finance dirige, au moins. Quelle valeur de faire travailler le cordonnier du coin, … Lire la suite La valeur qui vaut le coup.

De l’égocentrisme et de l’altruisme

Tel un fœtus enfoui dans sa mère, je viens de passer deux mois au chaud. Sans souci. Le gouvernement a subvenu à mon salaire, les commerçants à la sécurité de mes approvisionnements par drive, même les programmes TV ont accompagné ma régression en programmant “de bon vieux films”. Mais c’est fini. Il faut sortir. La … Lire la suite De l’égocentrisme et de l’altruisme

Le futur des déchetteries

Force est de constater la chose, alors que ce second mois de confinement avance. L’immense tas de déchets, pour ne pas le qualifier de dépotoir, que j’ai accumulé en prenant possession de l’ancienne ferme dans laquelle je suis confiné, a quasiment disparu. L’énergie initiale de rangement, d’élimination des cochonneries accumulées par les générations de fermiers … Lire la suite Le futur des déchetteries

Une tonte nucléaire raisonnée

Quand j’arrive dans ce jardin délaissé depuis l’hiver dernier, les abeilles* en ont déjà pris possession. Chaque fleur est habitée et vrombit. Message reçu. La tondeuse autoporteuse avec sa largeur de coupe supérieure au mètre va juste dégrossir la moitié de la surface habituelle. Ça de plus pour les abeilles, ça de moins en pétrole … Lire la suite Une tonte nucléaire raisonnée

Faire avec ce que l’on a

En cette période de confinement, amusant de voir ce qui ressort. Les groupes Whatsapp re-connectent des cousins éloignés, et des amis qui ne s’étaient pas vus depuis quarante ans… Et a chaque fois on s’extasie sur des photos vieilles d’un demi siècle . On se régale d’une sortie d’une heure, que l’on s’impose par hygiène, … Lire la suite Faire avec ce que l’on a

PAC : agir pour plus de cohérence

Une des fiches** du débat imPACtons* m’interpelle au niveau du vécu. Comme cela, c’est la filière de la viande bovine qui reçoit le plus d’aides de la PAC. Deux fois plus que les porcs, par exemple. Intéressant pour le futur de mes vaches, donc***. Mais d’un autre côté, mes collègues fresqueurs **** me disent que … Lire la suite PAC : agir pour plus de cohérence

Récidive

En fermant mon entreprise*, je me l’étais pourtant juré : plus jamais. 18 mois plus tard, incapable de résister, je récidive dans la création d’entreprise. Je n’ai pu résister à la beauté d’un marketing mix parfait : Le produit est ce qu’il est, mais quand il est mis à disposition du au client sensible à … Lire la suite Récidive

A mort le messager !

C’est le quatrième round d’entretiens. Il y a une accroche réelle, une sympathie presque entre le candidat, dernier en lice, et son patron potentiel. L’ambiance est là, le moment est venu de dissiper les derniers doutes. L’entreprise a une réputation détestable sur glassdoor*. Elle ne le sait pas, elle ne connaît pas ce site. Le … Lire la suite A mort le messager !

Protection de l’environnement

Dangereux de ne pas être dans la mouvance. A en lire La Croix, même au Canada, qui n’est pas vraiment une république bananière. Eh oui, la violence de la rue paie. C’est elle qui a propulsé les nazis au pouvoir, qui a obtenu des milliards de dépenses à la hussarde auprès du gouvernement Macron. C’est … Lire la suite Protection de l’environnement

Happy Birthday !

Non, ce post ne vous parlera pas de Noël. D’abord, Noël n’est pas un anniversaire mais une venue . Mais c’est une autre histoire. Je suis tombé sur cette invitation, et je n’ai pas résisté à l’envie de la reproduire intégralement .   Thomas, 7 ans. Samedi 30 mars de 14hà 17h Petites règles du … Lire la suite Happy Birthday !

Ecologie, Egologie et la goutte d’eau vegan.

Comme chaque fois que je rentre dans ce temple du bio, je suis agressé par tout ce plastique. Ça fait un moment que ca me travaille. Que certains fanatiques du bio m’énervent, moi qui me pense écolo. Ça y est, je la tiens, ma carte. Mon mapping, en bon ingénieur qui aime les graphiques. Alors … Lire la suite Ecologie, Egologie et la goutte d’eau vegan.

Du beau et du bio

La contemplation de mon achat du jour me plonge dans une profonde perplexité écologique. Une terrine de campagne bio. Ah, c’est bio donc c’est bon !! Gaël, le producteur, l’annonce sur l’emballage: il fait partie des porcs bio de France. Leurs porcs doivent donc être heureux, et moi je suis content de faire marcher l’agriculture … Lire la suite Du beau et du bio

EPR et gare , ou aéroport ?

600 millions pour agrandir la gare du Nord ? Projet retoqué, grave erreur urbaine, offense aux voyageurs .. selon Jean Nouvel … Et en plus, la SNCF est déjà bien trop endettée. Et on passera seulement de 700 000 à 900 000 voyageurs en 2030.. 1,5 milliards, c’est le surcoût de Flamanville dont la douloureuse … Lire la suite EPR et gare , ou aéroport ?

Bioéthique : bouteille à la mer ?

Monsieur le député. Avant de vous écrire, j’ai lu avec attention vos diverses interventions sur le thème des lois bioéthiques en cours de vote. J’ai énormément apprécié votre attitude , exposée le 20/6/2018, de recherche sur ce qui se passe à l’étranger.  Je regrette seulement que les études les plus récentes mentionnées datent de 2010, … Lire la suite Bioéthique : bouteille à la mer ?

Pour un esclavagisme raisonné.

L’histoire de l’humanité se confond avec celle de la domination de la terre et des autres espèces animales. Pour son profit. Avec une éternelle ligne de crête à tenir à l’intérieur même de l’espèce sapiens, qui se surprend souvent à exploiter une partie de l’espèce pour le bien de l’autre partie. Sans rentrer dans l’épineux … Lire la suite Pour un esclavagisme raisonné.

Aligner la France sur une trajectoire 1,5 °C ?

J’ai lu avec passion et effroi le travail de B&L Evolution*. Comment aligner la France sur une trajectoire 1,5°C ? Le préambule est très clair : on peut ne pas être d’accord . On peut ne pas vouloir . On peut refuser . Mais c’est un exercice de style. La France a pris un engagement. … Lire la suite Aligner la France sur une trajectoire 1,5 °C ?

Allez zou, on bazarde

Les jeunes sont de sortie. Pas pour prendre l’air, pour en réclamer. Du propre. Oui, ils manifestent pour le climat. En masse. Et s’ils font l’effort d’aller autant marcher, il y a fort à parier qu’ils tanneront leurs parents, leurs oncles, leurs retraités de grand parents, pour exiger qu’ils se bougent. Ou plus exactement qu’ils … Lire la suite Allez zou, on bazarde

La voix du fin silence

Repas en silence. Chacun est attentif . Le geste se ralentit Les papilles n’ont qu’une chose à faire, déguster. Les yeux pétillent, ou se ferment. La bouche sourit, goûte pleinement l’instant. Expérience recommandée. Bon, on peut prolonger en passant tout le week end en retraite spi, c’est mieux. Mais juste un repas hors du bruit … Lire la suite La voix du fin silence

Des cigognes et des chemins de vie

Il est des cigognes qui ne choisissent pas les meilleurs terrains d’atterrissage. Mais l’espoir est toujours possible. T nous raconte .   Je m’appelle T, j’ai 24 ans. Je suis née à Rennes. J’ai une sœur jumelle. A l’âge de 5 ans, mes parents, qui ne s’entendaient plus, se séparèrent. Je vois ma mère partir. … Lire la suite Des cigognes et des chemins de vie

Ca peut aller très vite

Qu’est ce que quinze ans ? Dans une vie ? Et dans la vie de la terre ? Cela pourtant a suffi au Mexique . Pour passer d’un pays exportateur qui produisait deux fois sa consommation à un pays importateur . A qui le tour ? la vie se promet très très difficile pour ceux … Lire la suite Ca peut aller très vite

Non, je ne viendrai pas vous revoir..

  Après dix ans en France, Pramod était rentré au pays. Avec la belle Saru, ils ont fondé l’école Victor Hugo Manjushree Vidyapith* et l’agence de voyage Mandap Travel** qui la finance. Ils accueillent des enfants pauvres, des filles en majorité, pour leur fournir une éducation scolaire et à l’environnement de qualité internationale. Enthousiasmant. Il … Lire la suite Non, je ne viendrai pas vous revoir..