Tristement béat

Tombé en arrêt devant ce pot d’épices, je suis béat. Béat devant la technique qui a permis de fabriquer en une seule injection ce couvercle en plastique multi orifices d’une précision diabolique. Je fais face à des décennies, nombreuses, de jus de cerveau humain qui méritent un coup de chapeau (pour abriter le cerveau, normal … Lire la suite Tristement béat

L’écologie de la serviette de table: papier ou tissu ?

Les petits enfants ont réglé le problème avec une grande économie de moyens: ils s’essuient la bouche avec leur manche, au grand dam des mères. Mais cette lancinante question m’est posée presque à chaque repas, dès que la question écologique arrive.. sur la table. Oui mais, l’eau du lavage, l’électricité de la machine, le recyclage … Lire la suite L’écologie de la serviette de table: papier ou tissu ?

De la population et du climat.

« Le futur de la planète ne pourra faire l’économie de la limitation des naissances, de la baisse de la population mondiale. » Il le clame haut et fort. D’ailleurs  l’identité de Kaya le démontre. Fort de n’avoir procréé qu’une seule fois, il estime donc avoir fait sa part et ne se prive d’aucun des plaisirs que … Lire la suite De la population et du climat.

Le poids du bol

Tiakafissa ? Tiakafissa ?  Tiakafissa ?  Inlassablement, mon interlocutrice me répète cette question qui me laisse perplexe. Ne voit elle pas que je suis un peu perdu ?  Encore tout jeune, c’était dans un de mes premiers vols à destination de Manchester, et je faisais brutalement connaissance avec l’accent du Yorkshire.  C’est ce souvenir qui … Lire la suite Le poids du bol

L’empreinte de ma carte.

L’évidence est tombée au détour de discussions lors de la fresque du numérique*. Indiscutable.  Plutôt que de sortir quelques pièces de ma poche et de leur faire parcourir le mètre qui les sépare de la caisse du commerçant, je dégaine facilement ma carte et fais faire, sans aucun contact,  le tour de la terre à … Lire la suite L’empreinte de ma carte.

Éthique et entreprise..

Titre d’un livre de Cécile Renouard que j’ai extirpé de la pile pour le remettre au dessus. Le relire une fois de plus.  De la responsabilité de l’individu face au “système”. Certains Allemands se sont posé la question dans les années trente et quarante. Beaucoup sans doute.. Mais n’ont pas osé… Et moi, maintenant ?? … Lire la suite Éthique et entreprise..

EHPAD royale

Petit à petit mon entreprise prospère*. Les chéries** bossent de mieux en mieux, et leur compagnie me coûte de moins en moins. Alors je continue. Dans la compréhension du fonctionnement de ces sociétés étranges. Dans la tentative de les maîtriser. Au printemps, j’ai appris les techniques d’élevage de reines. Pour aller plus loin qu’un simple … Lire la suite EHPAD royale

Maison commune

La mort dans l’âme, je conduis la tondeuse autoportée dans la jungle. La partie de pelouse que j’avais décrétée réserve naturelle a été déclarée “laide”, “moche”, et devant la vox populi condamnée. Deux passages sur mon tracteur, et ce sera un beau désert vert. En attendant, c’est la panique. Grillons, sauterelles, libellules, papillons, abeilles de … Lire la suite Maison commune

Les escargots n’ont plus qu’à bien se tenir

Rentrant à vélo la nuit tombée, à peine le portillon poussé deux vers luisants nous attendent, à un mètre l’un de l’autre, nous encadrant, tentant sans doute de s’illuminer la vie d’un amour naissant. Cela fait plusieurs décennies que je n’avais plus vu ces animaux, souvenirs d’enfance, symboles de nuit d’été en vacances. Vélo posé, … Lire la suite Les escargots n’ont plus qu’à bien se tenir

Une tonte trois fois plus rapide

Comme un urbaniste, j’avais préparé mon coup. Repéré les traces de passage du printemps, puis planifié le plan des routes : de la miellerie aux ruches de la cuisine au compost le triangle maison piscine portique le petit chemin de maraude des framboisiers et la place centrale , celle du barbecue. Et en avant pour … Lire la suite Une tonte trois fois plus rapide

Khmers verts new wave

Mon quotidien m’estomaque. Le jour même ou l’on saque le (seul) patron humain du CAC 40, on saque sacre les nouveaux khmers verts: les défenseurs du voyage aérien. En créant un passeport vert, qui permet aux plus polluants méritants de reprendre l’avion pour sauver les vacances. Pas leurs vacances, mais les vacances, celles de l’humanité … Lire la suite Khmers verts new wave

L’empreinte carbone de la quiche

Je suis convaincu. Tout ce que je vois autour de moi finit par me convaincre.Sans diviser par 6 mes émissions de gaz à effet de serre, jamais nous n’arriverons à atteindre les objectifs de la COP21 de Paris, limitant le réchauffement à 2 degrés.  Ça commence par moi, donc mon alimentation. Dont une base, la … Lire la suite L’empreinte carbone de la quiche

Une bagouze à vingt tonnes.

Le dernier volume de ma BD favorite* est sorti.. Lui aussi ** se met à l’ Amazonie. Avec une superbe double page sur le projet “montagne d’or” abandonné récemment en Guyane. Tout y est . En agrandissant la photo (cliquez dessus) vous saurez lire les chiffres , et j’espère que Dargaud ne m’en voudra pas. … Lire la suite Une bagouze à vingt tonnes.

XXIème siècle, colonisation toujours et encore

La colonisation. Une époque ou les grandes puissances lointaines se répartissaient les terres “vierges” du monde, pour pouvoir exterminer les indigènes et exploiter leurs ressources en toute impunité. Je pensais cette époque révolue, les excuses apportées aux indigènes survivants quand il y en avait encore. Erreur !! Dès les premières pages de Querida Amazonia l’évidence … Lire la suite XXIème siècle, colonisation toujours et encore

Quand la France reconnaît déforester l’Amazonie.

Un aveu pourtant fait au 20h, mais qui est soigneusement noyé dans un flot de paroles.. Il me fait pourtant bondir de joie. Je reprends juste les premiers et les derniers mots du reportage*…: “Notre bétail est en effet nourri avec des protéines produites au Brésil………..ce soja que nous importons souvent du Brésil provient de … Lire la suite Quand la France reconnaît déforester l’Amazonie.

25 grammes par jour.

Une bonne manière de se libérer du pathos des films à tendance polémique ou complotiste est de les regarder en vitesse accélérée. Par exemple à 130%. Les voix aiguës restent compréhensibles, les silences lourds sont allégés, et l’émotion n’encombre plus le cerveau qui se fixe sur le contenu. C’est ce que j’ai fait lors du … Lire la suite 25 grammes par jour.

Pas question de me faire manger du tofu !

C’est la réponse que j’ai prise en pleine figure quand je me suis adressé à celles qui approvisionnaient les buffets d’une institution pourtant très bien pensante. Je leur avais juste suggéré de proposer aux organisateurs de sélectionner un buffet sans viande rouge ! Pour limiter l’empreinte carbone ! Visiblement, je suis passé pour un extraterrestre. … Lire la suite Pas question de me faire manger du tofu !

La valeur qui vaut le coup.

“Franchement, faire ressemeler ma chaussure, ça ne vaut pas le coup. Entre le prix du ressemelage et celle d’une chaussure neuve, l’écart n’est pas si terrible, et mes vieilles commencent à être un peu vieilles, alors…” Le raisonnement est imparable. Quand la finance dirige, au moins. Quelle valeur de faire travailler le cordonnier du coin, … Lire la suite La valeur qui vaut le coup.

Le futur des déchetteries

Force est de constater la chose, alors que ce second mois de confinement avance. L’immense tas de déchets, pour ne pas le qualifier de dépotoir, que j’ai accumulé en prenant possession de l’ancienne ferme dans laquelle je suis confiné, a quasiment disparu. L’énergie initiale de rangement, d’élimination des cochonneries accumulées par les générations de fermiers … Lire la suite Le futur des déchetteries

Une tonte nucléaire raisonnée

Quand j’arrive dans ce jardin délaissé depuis l’hiver dernier, les abeilles* en ont déjà pris possession. Chaque fleur est habitée et vrombit. Message reçu. La tondeuse autoporteuse avec sa largeur de coupe supérieure au mètre va juste dégrossir la moitié de la surface habituelle. Ça de plus pour les abeilles, ça de moins en pétrole … Lire la suite Une tonte nucléaire raisonnée

Faire avec ce que l’on a

En cette période de confinement, amusant de voir ce qui ressort. Les groupes Whatsapp re-connectent des cousins éloignés, et des amis qui ne s’étaient pas vus depuis quarante ans… Et a chaque fois on s’extasie sur des photos vieilles d’un demi siècle . On se régale d’une sortie d’une heure, que l’on s’impose par hygiène, … Lire la suite Faire avec ce que l’on a

PAC : agir pour plus de cohérence

Une des fiches** du débat imPACtons* m’interpelle au niveau du vécu. Comme cela, c’est la filière de la viande bovine qui reçoit le plus d’aides de la PAC. Deux fois plus que les porcs, par exemple. Intéressant pour le futur de mes vaches, donc***. Mais d’un autre côté, mes collègues fresqueurs **** me disent que … Lire la suite PAC : agir pour plus de cohérence

Protection de l’environnement

Dangereux de ne pas être dans la mouvance. A en lire La Croix, même au Canada, qui n’est pas vraiment une république bananière. Eh oui, la violence de la rue paie. C’est elle qui a propulsé les nazis au pouvoir, qui a obtenu des milliards de dépenses à la hussarde auprès du gouvernement Macron. C’est … Lire la suite Protection de l’environnement

Happy Birthday !

Non, ce post ne vous parlera pas de Noël. D’abord, Noël n’est pas un anniversaire mais une venue . Mais c’est une autre histoire. Je suis tombé sur cette invitation, et je n’ai pas résisté à l’envie de la reproduire intégralement .   Thomas, 7 ans. Samedi 30 mars de 14hà 17h Petites règles du … Lire la suite Happy Birthday !

Ecologie, Egologie et la goutte d’eau vegan.

Comme chaque fois que je rentre dans ce temple du bio, je suis agressé par tout ce plastique. Ça fait un moment que ca me travaille. Que certains fanatiques du bio m’énervent, moi qui me pense écolo. Ça y est, je la tiens, ma carte. Mon mapping, en bon ingénieur qui aime les graphiques. Alors … Lire la suite Ecologie, Egologie et la goutte d’eau vegan.

Du beau et du bio

La contemplation de mon achat du jour me plonge dans une profonde perplexité écologique. Une terrine de campagne bio. Ah, c’est bio donc c’est bon !! Gaël, le producteur, l’annonce sur l’emballage: il fait partie des porcs bio de France. Leurs porcs doivent donc être heureux, et moi je suis content de faire marcher l’agriculture … Lire la suite Du beau et du bio

Pour un esclavagisme raisonné.

L’histoire de l’humanité se confond avec celle de la domination de la terre et des autres espèces animales. Pour son profit. Avec une éternelle ligne de crête à tenir à l’intérieur même de l’espèce sapiens, qui se surprend souvent à exploiter une partie de l’espèce pour le bien de l’autre partie. Sans rentrer dans l’épineux … Lire la suite Pour un esclavagisme raisonné.

Aligner la France sur une trajectoire 1,5 °C ?

J’ai lu avec passion et effroi le travail de B&L Evolution*. Comment aligner la France sur une trajectoire 1,5°C ? Le préambule est très clair : on peut ne pas être d’accord . On peut ne pas vouloir . On peut refuser . Mais c’est un exercice de style. La France a pris un engagement. … Lire la suite Aligner la France sur une trajectoire 1,5 °C ?

Allez zou, on bazarde

Les jeunes sont de sortie. Pas pour prendre l’air, pour en réclamer. Du propre. Oui, ils manifestent pour le climat. En masse. Et s’ils font l’effort d’aller autant marcher, il y a fort à parier qu’ils tanneront leurs parents, leurs oncles, leurs retraités de grand parents, pour exiger qu’ils se bougent. Ou plus exactement qu’ils … Lire la suite Allez zou, on bazarde

La voix du fin silence

Repas en silence. Chacun est attentif . Le geste se ralentit Les papilles n’ont qu’une chose à faire, déguster. Les yeux pétillent, ou se ferment. La bouche sourit, goûte pleinement l’instant. Expérience recommandée. Bon, on peut prolonger en passant tout le week end en retraite spi, c’est mieux. Mais juste un repas hors du bruit … Lire la suite La voix du fin silence

Ca peut aller très vite

Qu’est ce que quinze ans ? Dans une vie ? Et dans la vie de la terre ? Cela pourtant a suffi au Mexique . Pour passer d’un pays exportateur qui produisait deux fois sa consommation à un pays importateur . A qui le tour ? la vie se promet très très difficile pour ceux … Lire la suite Ca peut aller très vite

Non, je ne viendrai pas vous revoir..

  Après dix ans en France, Pramod était rentré au pays. Avec la belle Saru, ils ont fondé l’école Victor Hugo Manjushree Vidyapith* et l’agence de voyage Mandap Travel** qui la finance. Ils accueillent des enfants pauvres, des filles en majorité, pour leur fournir une éducation scolaire et à l’environnement de qualité internationale. Enthousiasmant. Il … Lire la suite Non, je ne viendrai pas vous revoir..

Des taxes et de la valorisation doublée

Mon livre  de chevet* m’a abondamment parlé de la valorisation doublée. Oui, ce facteur là ! Celui qui nous fait inconsciemment valoriser deux fois plus ce qu’on perd que ce qu’on gagne. Ce conservatisme qui nous fait doublement résister chaque fois que l’on nous enlève quelque chose. Car nous sommes viscéralement attachés à nos biens. … Lire la suite Des taxes et de la valorisation doublée

Toi, soi disant écolo, tu remplis les mers de plastique avec ton imprimante 3D !

J’ai trop entendu cette petite remarque narquoise. Mais ça n’est pas grave. Le plus ennuyeux serait de laisser penser cela sans me laisser le plaisir de contre argumenter. Du coup je ne résiste pas à un petit cours sur le PLA, matière première préférée des makers* qui en mangent des bobines entières.. Car c’est un … Lire la suite Toi, soi disant écolo, tu remplis les mers de plastique avec ton imprimante 3D !

Le colibri mue-t-il autant ?

10 chacun. Chaque année. Vu qu’il se produit plus de 90 milliards d’habits par an*, cela en fait 10 par humain. Et je soupçonne  le paysan indien ou malgache de faire baisser la moyenne.. 11 kg par Français**. C’est le poids de textile acheté chaque année. Soit une trentaine de fringues, vu le tableau ci … Lire la suite Le colibri mue-t-il autant ?

A défaut de crever de chaud, va t-on mourir de froid ?

Les calculs de nombreux climatologues nous prédisent un réchauffement climatique. Ce n’est pas un scoop. D’autres s’évertuent à calculer le « peak oil », qui préfigure le son du glas de nos véhicules motorisés au pétrole. Je tombe sur un point de vue un peu décalé*, qui, basé sur des études apparemment sérieuses, nous annonce la limitation … Lire la suite A défaut de crever de chaud, va t-on mourir de froid ?

La croissance pour nous rendre plus malheureux ?

Si le PNB représente bien la richesse nationale, donc celle de la population, je comprends que : la population en France croissant de 0,4% par an*, une croissance du PNB de 0,4% nous permettra de conserver notre richesse par habitant. Jusque là, OK. au delà de 0,4%, la croissance permettrait à chacun de faire croître … Lire la suite La croissance pour nous rendre plus malheureux ?

L’écologie du colibri

Qui ne connaît pas cette histoire du colibri qui s’attaque au feu de forêt en jouant au Canadair, sans illusion sur l’efficacité de son action, mais en étant juste en paix avec lui même :”j’ai fait ma part”. Face au défi environnemental, ne pourrions nous pas être a notre tour chacun un colibri : Le … Lire la suite L’écologie du colibri

Les 4000 parapluies de Fatima

Éparpillés sur le parvis, nuée de papillons colorés, chacun abrite un couple. Pourtant le ciel est clément. Cela fait bientôt une semaine que cette foule bigarrée et polyglotte hante les lieux. Se recueille dans la basilique toute neuve. Se retrouve bruyamment, de drapeau en maillot. S’abreuve de méditations , s’émeut de témoignages. Forts. 80 pays. … Lire la suite Les 4000 parapluies de Fatima

Quand les start uppers sont des anciens.

C’est décidé, je pars avec Elle. Le conseil a décidé, il y a deux semaines bientôt, qu’il fallait une dirigeante plus jeune, plus vigoureuse, pour assurer la pérennité de la Cité. Alors c’est l’heure pour la fondatrice de partir. Sous peine d’être éliminée. Comme une petite moitié d’entre nous, je vais l’accompagner. L’aider à fonder … Lire la suite Quand les start uppers sont des anciens.

Le court circuit des circuits courts

Lassé de payer la TVA, l’IS, la CFE, la taxe d’apprentissage, la CSG, la taxe sur dividendes, l’IRPP, j’en passe et des meilleures, c’est décidé, je ferme mon entreprise. Trop de paperasse, trop de taxes au vu du temps consacré. Je peux me payer le luxe de faire ce que je veux , maintenant. Et … Lire la suite Le court circuit des circuits courts

Des zinzins socialement responsables

Ah, la belle poussée d’espoir. Quand je lis dans un de mes paper-li préférés* que les investisseurs institutionnels poussent les promoteurs à bâtir des logements à énergie positive. Contrairement aux particuliers, qui sont toujours endettés jusqu’au dernier centime possible et rogneraient volontiers sur ce qui peut être encore pour beaucoup considéré comme de second ordre. … Lire la suite Des zinzins socialement responsables

Diesel et nucléaire pour les écolos.

Ce Grenoble magazine* est à lui seul un temple de manipulation. Fini le diesel et le CO² . Allez, diesel, CO², on fait une fournée, plus on tape sur le clou, plus il s’enfonce.. Que le diesel, par sa consommation plus faible, produise moins de CO² que l’essence, cela ne se dit plus. Politiquement inacceptable. … Lire la suite Diesel et nucléaire pour les écolos.

Justice sociale : libérer les femmes de la charge des vélo cargos dans l’hypercentre.

Ce Gre-mag* me fait bien rire. Mais pourquoi ? A croire que cet article sur la question des femmes dans la ville a voulu se torpiller lui même . ……. ce sont le plus souvent les femmes qui exécutent les tâches domestiques et de transport. Notamment dans les quartiers mal desservis par les transports en … Lire la suite Justice sociale : libérer les femmes de la charge des vélo cargos dans l’hypercentre.

La forêt appartient à tout le monde

Balade en Vercors accompagné de JC, expert forestier. Les forêts du Vercors ? Des lots communaux, des lots privés. Appartenant à des investisseurs, ou à des héritiers qui conservent ce bien de père en fils ou de mère en fils, de mère en fille, de père en fille #oufj’aiéchappéaupiège . Cela fait longtemps que le … Lire la suite La forêt appartient à tout le monde

Pour une génération de makers.

Pauvre essoreuse à salade . Frappée d’obsolescence (programmée ?), la poubelle la guette pour une simple poignée brisée. Fi des sourires, je ne peux accepter. Je sais que son remplacement ne coûterait qu’une petite poignée d’euros. Qu’un dépannage un temps non nul. Mais quelle belle occasion de mettre en œuvre mon cadeau de Noël . … Lire la suite Pour une génération de makers.

Ubu et l’économie circulaire

Avec cette vieille canalisation d’au moins 10 kg de plomb en main, je me vois riche. Le LME  m’indique qu’il y en a bien pour 25 euros au prix de gros. Les cours sont bas en ce moment. Je découvre avec joie qu’il y a un ferrailleur a moins d’un kilomètre. Un coup de fil … Lire la suite Ubu et l’économie circulaire