Clameur des choses, douceur des êtres.

J’ai toujours mal quand j’entends une chaîne grincer. Un moteur gronder sous la peine. Ou une pédale couiner. Mais enfin, tous, n’entendez vous pas les protestations de la mécanique contre le traitement inhumain que vous lui infligez ? Venez donc desserrer un peu cet écrou. Ou huiler ce pignon. Ou refaire ce réglage. Et votre … Lire la suite Clameur des choses, douceur des êtres.

De la population et du climat.

« Le futur de la planète ne pourra faire l’économie de la limitation des naissances, de la baisse de la population mondiale. » Il le clame haut et fort. D’ailleurs  l’identité de Kaya le démontre. Fort de n’avoir procréé qu’une seule fois, il estime donc avoir fait sa part et ne se prive d’aucun des plaisirs que … Lire la suite De la population et du climat.

L’empreinte de ma carte.

L’évidence est tombée au détour de discussions lors de la fresque du numérique*. Indiscutable.  Plutôt que de sortir quelques pièces de ma poche et de leur faire parcourir le mètre qui les sépare de la caisse du commerçant, je dégaine facilement ma carte et fais faire, sans aucun contact,  le tour de la terre à … Lire la suite L’empreinte de ma carte.

Éthique et entreprise..

Titre d’un livre de Cécile Renouard que j’ai extirpé de la pile pour le remettre au dessus. Le relire une fois de plus.  De la responsabilité de l’individu face au “système”. Certains Allemands se sont posé la question dans les années trente et quarante. Beaucoup sans doute.. Mais n’ont pas osé… Et moi, maintenant ?? … Lire la suite Éthique et entreprise..

Pas question de me faire manger du tofu !

C’est la réponse que j’ai prise en pleine figure quand je me suis adressé à celles qui approvisionnaient les buffets d’une institution pourtant très bien pensante. Je leur avais juste suggéré de proposer aux organisateurs de sélectionner un buffet sans viande rouge ! Pour limiter l’empreinte carbone ! Visiblement, je suis passé pour un extraterrestre. … Lire la suite Pas question de me faire manger du tofu !

Protection de l’environnement

Dangereux de ne pas être dans la mouvance. A en lire La Croix, même au Canada, qui n’est pas vraiment une république bananière. Eh oui, la violence de la rue paie. C’est elle qui a propulsé les nazis au pouvoir, qui a obtenu des milliards de dépenses à la hussarde auprès du gouvernement Macron. C’est … Lire la suite Protection de l’environnement

Bioéthique : bouteille à la mer ?

Monsieur le député. Avant de vous écrire, j’ai lu avec attention vos diverses interventions sur le thème des lois bioéthiques en cours de vote. J’ai énormément apprécié votre attitude , exposée le 20/6/2018, de recherche sur ce qui se passe à l’étranger.  Je regrette seulement que les études les plus récentes mentionnées datent de 2010, … Lire la suite Bioéthique : bouteille à la mer ?

Pour un esclavagisme raisonné.

L’histoire de l’humanité se confond avec celle de la domination de la terre et des autres espèces animales. Pour son profit. Avec une éternelle ligne de crête à tenir à l’intérieur même de l’espèce sapiens, qui se surprend souvent à exploiter une partie de l’espèce pour le bien de l’autre partie. Sans rentrer dans l’épineux … Lire la suite Pour un esclavagisme raisonné.

Allez zou, on bazarde

Les jeunes sont de sortie. Pas pour prendre l’air, pour en réclamer. Du propre. Oui, ils manifestent pour le climat. En masse. Et s’ils font l’effort d’aller autant marcher, il y a fort à parier qu’ils tanneront leurs parents, leurs oncles, leurs retraités de grand parents, pour exiger qu’ils se bougent. Ou plus exactement qu’ils … Lire la suite Allez zou, on bazarde

La voix du fin silence

Repas en silence. Chacun est attentif . Le geste se ralentit Les papilles n’ont qu’une chose à faire, déguster. Les yeux pétillent, ou se ferment. La bouche sourit, goûte pleinement l’instant. Expérience recommandée. Bon, on peut prolonger en passant tout le week end en retraite spi, c’est mieux. Mais juste un repas hors du bruit … Lire la suite La voix du fin silence

Des cigognes et des chemins de vie

Il est des cigognes qui ne choisissent pas les meilleurs terrains d’atterrissage. Mais l’espoir est toujours possible. T nous raconte .   Je m’appelle T, j’ai 24 ans. Je suis née à Rennes. J’ai une sœur jumelle. A l’âge de 5 ans, mes parents, qui ne s’entendaient plus, se séparèrent. Je vois ma mère partir. … Lire la suite Des cigognes et des chemins de vie

Alors, on ne salue plus ?

Balade hygiénique sous ce grand soleil de février. Vite, vite, car le retraité du jour est débordé !! Je croise et double quelques personnes, souvent dans le même cas. Ca jogge, ça papote, ça médite… Perdu dans mes pensées, il me faut une demi heure pour réaliser que moi non plus, je ne dis plus … Lire la suite Alors, on ne salue plus ?

Laissons-les donc se débrouiller seuls..

Noël au nord du Togo. Depuis le début de ce séjour, nous croisons une succession d’ONG et de centre de santé perfusés par l’Occident. Nous vivons une fois de plus, comme à Madagascar il y a deux ans et au Mali avant, ce racisme officialisé difficilement acceptable qui nous rackette sur notre seule couleur de … Lire la suite Laissons-les donc se débrouiller seuls..

Des taxes et de la valorisation doublée

Mon livre  de chevet* m’a abondamment parlé de la valorisation doublée. Oui, ce facteur là ! Celui qui nous fait inconsciemment valoriser deux fois plus ce qu’on perd que ce qu’on gagne. Ce conservatisme qui nous fait doublement résister chaque fois que l’on nous enlève quelque chose. Car nous sommes viscéralement attachés à nos biens. … Lire la suite Des taxes et de la valorisation doublée

Coexister malgré des convictions inconciliables.

L’autre soir au café de St Jo* nous sommes tombés sur Samuel Grzrybowski qui se prêtait au jeu des questions réponse. Samuel, qui ne le connaît pas ? ;-)) L’association interconvictionnelle qu’il a fondée, Coexister** , est peut être un peu moins inconnue.. Les principes qui animent les coexistants, comme ils se dénomment, sont pourtant … Lire la suite Coexister malgré des convictions inconciliables.

Le colibri mue-t-il autant ?

10 chacun. Chaque année. Vu qu’il se produit plus de 90 milliards d’habits par an*, cela en fait 10 par humain. Et je soupçonne  le paysan indien ou malgache de faire baisser la moyenne.. 11 kg par Français**. C’est le poids de textile acheté chaque année. Soit une trentaine de fringues, vu le tableau ci … Lire la suite Le colibri mue-t-il autant ?

A défaut de crever de chaud, va t-on mourir de froid ?

Les calculs de nombreux climatologues nous prédisent un réchauffement climatique. Ce n’est pas un scoop. D’autres s’évertuent à calculer le « peak oil », qui préfigure le son du glas de nos véhicules motorisés au pétrole. Je tombe sur un point de vue un peu décalé*, qui, basé sur des études apparemment sérieuses, nous annonce la limitation … Lire la suite A défaut de crever de chaud, va t-on mourir de froid ?

La croissance pour nous rendre plus malheureux ?

Si le PNB représente bien la richesse nationale, donc celle de la population, je comprends que : la population en France croissant de 0,4% par an*, une croissance du PNB de 0,4% nous permettra de conserver notre richesse par habitant. Jusque là, OK. au delà de 0,4%, la croissance permettrait à chacun de faire croître … Lire la suite La croissance pour nous rendre plus malheureux ?

Paul P, dirigeant et actionnaire familial

Employés, clients, actionnaires . Dans le discours classique des priorités de l’entreprise, on met l’actionnaire en dernier pour la forme. En réalité, avec la mécanique des stock-options et autres actions gratuites, il se retrouve en premier. Chez Paul P, ce triptyque se concentre en un seul objectif : pérennité de l’entreprise. Eh oui, l’actionnaire, qui … Lire la suite Paul P, dirigeant et actionnaire familial

Les 4000 parapluies de Fatima

Éparpillés sur le parvis, nuée de papillons colorés, chacun abrite un couple. Pourtant le ciel est clément. Cela fait bientôt une semaine que cette foule bigarrée et polyglotte hante les lieux. Se recueille dans la basilique toute neuve. Se retrouve bruyamment, de drapeau en maillot. S’abreuve de méditations , s’émeut de témoignages. Forts. 80 pays. … Lire la suite Les 4000 parapluies de Fatima

Quand les start uppers sont des anciens.

C’est décidé, je pars avec Elle. Le conseil a décidé, il y a deux semaines bientôt, qu’il fallait une dirigeante plus jeune, plus vigoureuse, pour assurer la pérennité de la Cité. Alors c’est l’heure pour la fondatrice de partir. Sous peine d’être éliminée. Comme une petite moitié d’entre nous, je vais l’accompagner. L’aider à fonder … Lire la suite Quand les start uppers sont des anciens.

Diesel et nucléaire pour les écolos.

Ce Grenoble magazine* est à lui seul un temple de manipulation. Fini le diesel et le CO² . Allez, diesel, CO², on fait une fournée, plus on tape sur le clou, plus il s’enfonce.. Que le diesel, par sa consommation plus faible, produise moins de CO² que l’essence, cela ne se dit plus. Politiquement inacceptable. … Lire la suite Diesel et nucléaire pour les écolos.

Le pourcent riche

Une discussion quasi ubuesque m’a fait chercher de la data. J’ai trouvé ce site* qui vous positionne, en revenu comme en fortune, sur une échelle mondiale. Eloquent. Si vous gagnez le SMIC en France, vous gagnez en un an ce qu’un agriculteur du Ghana mettrait 119 ans à obtenir. Si, comme la moitié des cadres … Lire la suite Le pourcent riche

La forêt appartient à tout le monde

Balade en Vercors accompagné de JC, expert forestier. Les forêts du Vercors ? Des lots communaux, des lots privés. Appartenant à des investisseurs, ou à des héritiers qui conservent ce bien de père en fils ou de mère en fils, de mère en fille, de père en fille #oufj’aiéchappéaupiège . Cela fait longtemps que le … Lire la suite La forêt appartient à tout le monde

Le grand retour de Goldman ??

Il a bercé , et berce toujours, mes journées. Alors un titre aussi aguicheur ne peut que m’inciter à en lire plus. Pas besoin de lire beaucoup de mots pour le savoir exilé à Londres. Je le croyais à Marseille, il a du préférer l’accent cockney. . On a perdu Johnny l’américain, et notre nouveau … Lire la suite Le grand retour de Goldman ??

La fin du crédit gratuit ? Cadeau de Noël en conséquence.

2 août. Notre gouvernement est implacablement en marche. Il faut cesser cette maladie du déficit budgétaire, et toutes les économies sont bonnes à prendre. A imposer. Il va nous prouver que ce déficit n’est pas une fatalité, que si l’on veut bien (et même si l’on ne veut pas) , quelques changements parfois douloureux de … Lire la suite La fin du crédit gratuit ? Cadeau de Noël en conséquence.

L’amour ne vieillit pas

Viens te mettre à côté de moi sur le banc devant la maison, femme. C’est bien ton droit; il va y avoir quarante ans qu’on est ensemble. Ce soir, et puisqu’il fait beau, et c’est aussi le soir de notre vie: tu as bien mérité, vois-tu un petit moment de repos. Voilà, les enfants à … Lire la suite L’amour ne vieillit pas

Une paille à 3500 millions ?

9 novembre, FR3 : “les chiffres publiés par pôle emploi montrent que la fraude au chômage est très faible. Seules 14% des personnes contrôlées ont été radiées, les autres recherchent effectivement un emploi”. Je sursaute en entendant ce titre à 19h30. je ne peux regarder la suite, mais à 20h me voici sur la 2 … Lire la suite Une paille à 3500 millions ?

Esprit rusé et pensée confuse.

Fourbus, nous rentrons chacun dans notre voiture chargée à bloc du matériel d’organisation de ce week end festif *… et des restes. On décharge les voitures, se prépare à un repas rapide à base de restes de cocktail. Et l’idée saugrenue survient : c’est lundi soir,et si nous allions partager tout cela au 153** ? … Lire la suite Esprit rusé et pensée confuse.

Radicalisation…

Eh bien, ils n’ont pas traîné. Je m’inquiétais de sa minimisation il y a quelques semaines à peine*, et maintenant c’est chose faite : exit l’abbaye. Ma bière d’abbaye favorite n’en est plus une, gomme ses origines dans sa dernière pub.         Un peu comme Lidl** qui retire les croix de Santorin … Lire la suite Radicalisation…

Antartica et état providence

La rando de ce matin me rappelle cette balade faite il y a vingt ans pile. Une sortie de classe, montée de nuit à la pleine lune vers un refuge, là haut derrière la crête. J’accompagnais mon ado, il était prévu que nous rattrapions le groupe en route. La pluie tombait en bas, devenant neige … Lire la suite Antartica et état providence

Bienvenue sur Entourage

Je suis Claire du Réseau Entourage. Vous faites partie des premiers utilisateurs. Et ça, vous pourrez le raconter à vos petits-enfants plus tard : c’est grâce aux pionniers comme vous que le réseau pourra avoir un véritable impact social ! Pourquoi Entourage ? Parce que tous ensemble, on peut lutter contre la solitude des personnes … Lire la suite Bienvenue sur Entourage

Longue vie à cette animation pastorale que je ne saurais voir

Il y va fort, ce curé. Mais a t il vraiment tort ? La présence des animations pastorales dans les écoles dites catholiques n’est elle pas un aveu de manquement à la mission qu’elle affichent ? Si l’école se dit catholique, alors, que ce catholicisme soit prégnant dans tout l’enseignement. Et pas besoin d’animation pastorale … Lire la suite Longue vie à cette animation pastorale que je ne saurais voir

Ça ressemble bien à du Pyrrhus

Plutarque* nous rapporte : « Les armées se séparèrent ; et on raconte que Pyrrhus répondit à quelqu’un qui célébrait sa victoire que « encore une victoire comme celle-là et il serait complètement défait ». Il avait perdu une grande partie des forces qu’il avait amenées, et presque tous ses amis et principaux commandants ; … Lire la suite Ça ressemble bien à du Pyrrhus

Colonialisme

Intéressant, ce hasard qui me fait emmener “les ombres de Boufarik” , lors de notre voyage en Nouvelle Calédonie. Un livre qui montre bien que la vérité est une réalité a plusieurs facettes . Le grand père de l’auteur est il un affreux colon conservateur anti-indépendance jusqu’au boutiste, comme le retient l’Histoire officielle, où un … Lire la suite Colonialisme

Le prix à payer ?

Facebook, Gmail, … sont pratiques. En échange, on leur confie nos data, comportements, amitiés,…stockées pour l’éternité… En échange, ils nous font voir ce qu’ils pensent que nous devrions voir. On ne ”perd” plus son temps à regarder des choses qui ne correspondent plus à nos idées. Ce prix à payer me pèse de plus en … Lire la suite Le prix à payer ?

Plaidoyer pour un quatre quart

Ca y est, la passion retombe. J’espère que les phrases à l’emporte pièce prononcées dans le feu de la passion vont passer rapidement. Et que l’on va tenter de bâtir. L’entre-deux tours m’a fait peur. Quand j’ai entendu l’impétrant refuser de modifier son programme, sous prétexte que c’est celui qu’avaient choisi les Français, je n’ai … Lire la suite Plaidoyer pour un quatre quart

On a marché sur la tête

Promenade hygiénique dans les rues du voisinage pour faire ma demi heure syndicale de marche .. Et je tombe en arrêt devant ce panneau. Banal, me direz vous . mais, relisez le  bien. Quoi, une traversée d’enfants pourrait présenter un danger pour les automobilistes ? Danger de cabosser leur carrosserie, voire de provoquer un carambolage? … Lire la suite On a marché sur la tête

Un mélange des genres méprisant

C’est comme pour le photovoltaïque* : pour atteindre son objectif, la France subventionne ceux qui ont le moins de chances de contribuer à son objectif. Une prime pour financer des travaux amenant une économie d’énergie**… et donc de consommation de ressources naturelles, sous une forme ou une autre … bonne idée. Car chacun sait que, … Lire la suite Un mélange des genres méprisant

De la torture et des chiffres

Pauvre INSEE. Voyez ci dessous comment ses chiffres sont utilisés pour peser sur l’opinion. Ça faisait quelque temps que cette question de l’évolution des inégalités me tarabustait. A ce stade, je conclus au match nul… Encore une démonstration, s’il en était, de la manipulation possible de l’information. En cette période d’élections, inutile de déclarer le … Lire la suite De la torture et des chiffres

Sel et lumière

Sel, vous êtes discret, invisible, non reconnu. Mais combien efficace. Au mieux, on vous ignore. Si vous manquez de goût, vos amis vous jettent dehors et vous foulent aux pieds, dit le Livre*… Bref, au pire vous ne servez plus à rien**. Lumière, vous êtes explicite et visible***.. dans un sens bien plus efficace, mais … Lire la suite Sel et lumière

Retrouver le sens du politique

Un petit livre de 90 pages … mais écrit par des curés, donc forcément a priori rébarbatif :-)) Alors je vous en fais un résumé rapide, juste pour vous donner un peu envie. Pas un résumé, un extrait . Une phrase par chapitre… choix difficile car il ne peut bien sûr refléter toute la finesse … Lire la suite Retrouver le sens du politique

Allez, jeunesse, un peu d’espoir…

Découragée. C’était l’autre soir l’état d’esprit de cette jeune femme, plongée au quotidien dans le monde du développement durable. « Malgré tous les efforts, avec l’accroissement de la population sur terre, impossible d’arriver à ne pas bousiller cette planète. » Impossible ? Allons bon, je n’en suis pas si certain. Quelques faits… 1 – Jamais on n’avait … Lire la suite Allez, jeunesse, un peu d’espoir…

Stendhal et les gènes oubliés

Dîner en ville.  Bourgeoisie locale.La conversation est fournie, et passe doucement de la politique locale à la nostalgie des jeunes années … locales. L’ombre de Stendhal plane quand on aborde la famille, locale, les noms des ancêtres qui se sont illustrés dans l’histoire, locale. Clochemerle n’est pas loin. Arrière petite fille de X, nom bien … Lire la suite Stendhal et les gènes oubliés

50 pesos mexicains

J’ai reçu un peso d’or… Quelle a été son histoire ? On peut l’imaginer rocambolesque, en provenance du Mexique, bien sûr, cousu dans le manteau d’un immigrant, qui le revendit au mont de piété … Quels dangers a t il traversé ? Quels passages a t il payés ? Ou, plus prosaïquement, cette pièce ferait … Lire la suite 50 pesos mexicains

Matin optimiste

Ce matin, sur mon vélo, je suis optimiste. Non pas à cause du Brexit, dont je ne suis pas encore informé vu le manque d’autoradio sur mon véhicule, mais parce qu’il fait beau, que je suis forcé de m’arrêter dans ce qui ressemble à un embouteillage de vélos, et parce que (du coup?) la rocade … Lire la suite Matin optimiste

Destruction créatrice

La théorie de Schumpeter fait bien débat sur les réseaux en ces périodes de marasme économique. Les chapeliers d’ Esperaza (quel joli nom pourtant si proche de l’espérance !) , plus de 3000 en 1929, une grosse poignée maintenant, n’ont pas su, pu, ou vu venir la rupture qui a déplacé leurs emplois, et a … Lire la suite Destruction créatrice