Et deux coups de boule aux mediacrates, deux !

poisson-quitte-le-soir3Jean Fréderic Poisson a commencé*. François Fillon a continué**. En deux jours, ces hommes politiques ont entamé une révolte sérieuse contre la dictature des présentateurs de France Télévisions.

Ont refusé leurs questions, qui n’intéressaient en réalité personne d’autre que le monde des media et leurs amis les politiques dont ils dépendent.

Ont voulu adresser les vraies bonnes questions. Est-ce le début d’un changement ? L’arrivée d’un bol d’air ? J’aimerais bien, mais je pense ces media nationales irréformables. Trop d’années de relations incestueuses entre media, politiques, et soi-disant intellectuels (qui sont forcément de gauche pour utiliser le verbiage consacré) ont fini par produire des dégénérés. Avec plus qu’une seule et unique pensée***, celle défendre leur biftek.

Hélas, les réseaux sociaux aussi sont sur cette pente du clientélisme. Facebook, avec son profilage, ne me présente plus que des billets qui correspondent à ce que j’aime et je lis. M’enferme dans une pensée unique taillée juste à ma mesure, dans un monde qui n’est en réalité que le mien. Attention à ne pas croire que c’est LE monde.

Même si elle est confortable, je refuse de me faire enfermer dans cette prison dorée de la pensée.

Il y a trois ans, je m’étais voté une sélectivité féroce lors de mes rares moments télévisuels****.  Poisson et Fillon me font, in fine, un rappel à l’ordre.

Je ne me suis pas encore résolu à liker des posts qui sont contraires à tout ce que je porte, mais c’est peut-être ce qu’il faudrait faire techniquement pour que Facebook me présente des points de vue divers. Sans avoir encore viré à 180 degrés vis à  vis de ce media *****, il est vrai que ma fréquentation est en nette baisse.

Alors que faire ? En cette époque formidable, nous avons le devoir, mais aussi les moyens de rester informés. Diaspora, qui se voulait libre et indépendant, a viré au sectarisme geeko-gaucho-écolokhmer. Dommage, c’était un bon outil. Deux autres remontent en grâce dans mon agenda :

Un lecteur de flux rss, au hasard feedly****** , qui me permet de sélectionner les articles postés sur tel ou tel site, journal, blog … avec une sélection que je veux la plus éclectique possible.

Et le bon vieux paper li, qui s’édite chaque matin à partir du flux twitter des mots clés dont je le nourris. Bon, parfois les résultats sont surprenants, mais c’est la surprise qu’on recherche, non ? Comme sur le paper li des mots clés de ce blog :  https://paper.li/AbahliT/1422090379

Essayez les, ils ne sont pas si compliqués que cela …

 

* Pourquoi Poisson a quitté le plateau du soir 3

** Primaire à droite: Fillon se rebiffe contre un débat «spectacle», l’émission part en sucette

*** Unique pensée de la pensée unique

**** Pourquoi je covoiture et fuis FT

*****   Un post de l’an dernier sur la nécessité d’être présent sur les rezosociaux.

****** Feedly. Encore un produit de la galaxie GAFA, auquel je n’ai pas eu le courage d’échapper.

Publicités

2 réflexions sur “Et deux coups de boule aux mediacrates, deux !

  1. Pingback: Oh la belle manipulation !! – abahli

  2. Pingback: Chaud mais propre – abahli

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s