Pour ceux qui doutent encore

de l’intérêt , de la nécessité que dis-je, d’être présent sur les réseaux sociaux qui se substituent à la puissance médiatique officielle …que l’on voit à peine sur cette carte d’influence, lisez donc l’article ci dessous*. Vous y verrez les mécanismes en jeu, sur ce coup là avec twitter, les actions à savoir mettre en oeuvre si vous êtes une entreprise, et la manière dont vous pouvez  (devez ?) agir pour faire entendre vos idées.

Vous voyez sur cette carte que même notre ministre de l’intérieur, malgré la puissance de l’appareil médiatique dont il dispose, émerge à peine….map twitter

Pour démarrer twitter en 5 minutes  :

  • créez vous un compte, cela devrait vous prendre deux minutes
  • recherchez les auteurs qui tweetent sur vos thèmes favoris, avec une recherche du style #chocolat
  • regardez tous les  tweets de cet auteur.. et si ce n’est pas a 95% hors de vos centres d’intérêts, suivez le …
  • et c’est parti, n’hésitez pas a retweeter ce qui vous semble important …. et à vous exprimer si vous le sentez..
  • les followers viendront tout seuls, séduits par la qualité de vos publications … en plus de ceux que vous inviterez !!

Facebook, lui, permet d’être un peu plus subtil dans l’action , entre le « like » qui ne fait que promouvoir le ranking du post dans ses apparitions sur le mur des followers de l’auteur, et le « partage » qui, plus puissant, ré-émet à vos amis le message… et vous permet de faire leur actualité.

 

Mais si je n’écris rien, ca sert à quoi ?

A faire caisse de résonance, pour les opinions qui sont les vôtres … C’est déjà pas mal .La preuve… l’article ci dessous.

Bon trip tweetique !

 

* Lisez jusqu’au bout cet article, il n’est pas si long !!!  lanetescouade.com – La RATP frappée par l’activisme digital…

Duc in @ltum

Vas au large, sans crainte . Belle devise portée par JP2 . Ne pas hésiter à s’avancer, proclamer ses idées et croyances .. C’est finalement facile quand on reste dans son cercle douillet de relations, quand on essaye quand même d’éviter les coups de la polémique en sachant se taire quand les opinions sont contraires .
Mais, en ce XXI ème siècle, est ce réellement le large ? Nous avons des outils d’une puissance formidable, qui nous permettent d’atteindre le monde. Twitter, et ses cris vers l’univers entier. Facebook, ou nos écrits peuvent être repris et transportés par tous nos amis, sans contrôle.
Puissants, et dangereux bien sûr . On n’est pas à l’abri d’une riposte fulgurante, d’une retour qui fait mal … D’ailleurs combien se complaisent dans ce rôle d’embusqué du bon mot ? Combien de trolls cultivent l’invective et radicalisent les positions? LA brièveté des message twitter forcerait presque à cet art !
Alors, on se préserve. Mais si la cause est juste, si la conviction est profonde, n’est ce faire l’autruche que de refuser ces outils et ce risque?
Bravo aux KTOandthecity , aux koztoujours, Glorious,et autres Dopamine, qui osez et prenez des coups .
A la réflexion, on n’a pas le choix. Duc in @ltum !