Confessions d’une lapone alcoolique

AAsigle_transpL’autre soir, nous rencontrons L, Finlandaise du nord, lapone, quoi. Elle parle suomi. (et , fort heureusement, anglais et français).

Elle nous raconte sa jeunesse, passée à travailler sur divers gros bateaux de croisière tout autour du monde, et à s’imbiber tout aussi professionnellement.

Puis elle nous raconte comment les Alcooliques Anonymes l’ont aidée à sortir de là et à recouvrer sa liberté.

A ce stade, stupeur ! Tous , dans la salle, restons assis quand elle nous affirme que la clef du succès des AA est dans la croyance en “un être supérieur”, qui peut s’appeler Dieu ou Allah, là n’est pas la question. Mais que la reconnaissance d’un être supérieur qui nous aide est au coeur de leur méthode.

Scotché, je me rue le lendemain sur le web pour voir confirmés ses dires, noir sur blanc . Vous saviez cela, vous ?

 

Après la lapone, J prend la parole . Fille d’éducateur spécialisés , elle a vécu toute son enfance et son adolescence avec ses parents qui travaillent dans un centre de désintoxication de drogués. Elle admire ses parents, qui persévèrent malgré un taux de rechute de 95% de leurs pensionnaires.

Et quand elle leur a demandé ce qu’ont en commun les 5% qui se sortent de la drogue, la réponse a été immédiate : à 100% ils sont croyants.

 

Bon, on peut toujours douter de tout, mais moi je vois là encore deux énormes clins Dieux.

 

Publicités

2 réflexions sur “Confessions d’une lapone alcoolique

  1. Ça me rappelle cette petite anecdote :

    « Dans une conférence pour la promotion de l’athéisme, l’orateur avait essayé de montrer que la Bible était un livre plein de contradictions qui n’avait plus sa place dans notre âge scientifique. Au moment des questions, un homme s’est levé. « J’étais un buveur invétéré, disait-il. Tous les soirs, je battais ma femme et je terrorisais mes enfants. En lisant la Bible, j’ai pris conscience de mon état réel et du sort qui m’attendait. J’ai trouvé le pardon de mes fautes et la paix intérieure. Ma vie a complètement changé. Je pourrais amener avec moi au moins une douzaine de personnes qui ont fait la même expérience que moi. Je vous propose de revenir demain soir avec trois personnes dont la vie a été changée comme la mienne grâce à votre athéisme ». La réponse de l’auditoire fut une salve d’applaudissements qui mit l’orateur dans l’embarras. »
    (Alfred Kuen, in « Pourquoi et comment lire la Bible »)

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Empathie secrète | abahli

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s