L’écologie de la serviette de table: papier ou tissu ?

Les petits enfants ont réglé le problème avec une grande économie de moyens: ils s’essuient la bouche avec leur manche, au grand dam des mères.

Mais cette lancinante question m’est posée presque à chaque repas, dès que la question écologique arrive.. sur la table. Oui mais, l’eau du lavage, l’électricité de la machine, le recyclage du papier, tout ça, tout ça…. bref, tous les éléments de défense de la solution de facilité abondent . Alors, cette fois la goutte d’eau a fait déborder le vase, j’ai plongé dans mes diverses ressources de data et dans le calcul*.

J’ai pris des hypothèses :

  • Deux serviettes en papier recyclé et de tissu de même taille : 34 cm de côté.
  • Une serviette en tissu d’épaisseur bourgeoise : 300 g / m², qui résistera à 1000 lavages.
  • Un lave linge modérément économe : 50 litres d’eau et 1 KWh pour une machine de 5kg, qui ne fonctionnera qu’aux ⅔ de sa charge maxi !
  • Et, une fois n’est pas coutume, je n’ai pas regardé que le CO² mais aussi la consommation d’eau.

En première approche, il n’y a pas photo. Même pour une seule utilisation, tant en eau qu’en CO², la serviette en tissu consomme trois fois moins.

Oui, mais, et l’usure de la machine? Va donc sur une machine dont la fabrication émet 260 kg de CO2, et qui sera amortie en 10 années de 200 lavages .
Et tant qu’on y est on intègre le repassage. Car on repasse les serviettes dans les bonnes maisons. En 20 secondes par serviette.

La balance CO² vacille dans ce cas. Pour une utilisation unique de la serviette tissu, bien sûr. Dès que l’on met en service le bon vieux rond de serviette à son nom, cette dernière reprend l’avantage indubitablement.

On pourrait continuer les calculs, et intégrer le CO² consommé par celui ou celle qui repasse et lave … Sachant que ses 8 tonnes de CO² annuelles (en créditant cette personne d’une sensibilité écolo) se traduisent en 8 grammes pendant les 30 secondes estimées de repassage et de lavage.. Mais la vraie question n’est elle pas de savoir si ces 30 secondes viennent s’ajouter ou se soustraire à la durée de sa vie?  Question philosophique.

* Les sources sont multiples, mais la principale est toujours le site de l’Ademe, mâtiné pour cette fois de consubio https://www.cousubio.com/blog/ecologie-textile/demarche-comptabilite-ges

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :