Le nez de Dieu..

Une fois sorti de l’affaire du déluge, la genèse nous raconte que  Noé dressa un autel au Seigneur ; il prit, parmi tous les animaux purs et tous les oiseaux purs, des victimes qu’il offrit en holocauste sur l’autel. Le Seigneur respira l’agréable odeur, et il se dit en lui-même : « Je ne maudirai plus jamais le sol à cause de l’homme. Les pensées de son cœur sont mauvaises dès sa jeunesse ; mais plus jamais je ne frapperai tous les vivants comme je l’ai fait. “( Gn 8-20,22 )

 

Quoi !! Juste un braai* ? Cela suffit pour clamer la colère Divine ?

4165987-South-African-beer-1

Pour ceux qui doutent de cette histoire, on a retrouvé une vidéo d’archive de Noé à consulter ici.

 

Noe

 

Merci aux Dominicains de nous proposer ces textes à méditer, et surtout leur commentaire, chaque jour dans “signe dans la bible”.

 

Et, sur le coup de Noé, nous avons vraiment apprécié la conclusion du commentaire :

« Quand nous désespérons des hommes, quand nous désespérons de nous-mêmes, il faut avoir l’odorat subtil pour respirer à notre tour ce parfum d’espérance.« 

Affinons notre odorat….

 

*  pour ceux qui ne maîtrisent pas l’ Afrikaans dans le texte, le braai est le barcecue dominical …Je vous laisse imaginer l’effet si en plus Noé avait eu Windhoek, Castle, ou Black Label…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s