Oh les filles .!.

causette numero-46

Qu’on le veuille ou non, la nature existe toujours. Eh oui …

Je suis tombé (ça se fait de dire “chez le coiffeur” , mais ça n’est même pas vrai) , sur un numéro du magazine Causette, qui vise de manière évidente une autre CSP que celle à laquelle j’appartiens . Et bien j’ai été conforté.

Sur un sujet que j’aborde toujours avec énormément de précautions avec les jeunes que nous sommes amenés à rencontrer dans nos diverses activités autour du couple.

Je laisse la parole à l’éditorialiste .

J’aurais aimé vous dire le contraire.

Que pour concevoir un premier enfant, nous avons le temps. Parce que être pour l’amélioration de la condition féminine, ça a toujours été – et à raison – cesser de réduire les femmes à leur rôle de mère. Infographie causette 2nMais là, ça craint : les résultats du sondage que j’ai commandé sont ahurissants. La croyance des femmes quant aux chances qu’elles ont de devenir maman pour la première fois après 35 ans est, disons-le, complètement à côté de la plaque (page 36). Et voilà, mes amies, encore une fois, je suis l’oiseau de mauvais augure. Vous allez encore me dire que j’ai le chic pour dézinguer l’ambiance. Parce qu’on ne parle pas aux femmes de leur fertilité, ça ne se fait pas. C’est un tabou. Bien plus intime que la sexualité. Et moi, avec mes grands pieds, je débarque et viens mettre mes chaussettes et mes tongs dans votre plat. J’entends d’ici les hurlements que ces révélations ne vont pas manquer d’alimenter : « Ça y est, Causette veut nous faire abandonner nos carrières pour qu’on se reproduise ! Causette nous prend pour des quiches pondeuses ! » Eh ben non, je vous dis la vérité, même si elle n’est pas agréable à entendre. Les médias, presses people et féminine en tête, nous rabâchent qu’à 40 ans on est encore de jeunes femmes, la matrice en pleine forme, grossesses (tardives) de stars à l’appui ? Foutaises ! Notre corps, indépendant comme une femme libre, se fiche comme de ses premières serviettes de la signature de notre premier CDI et de l’état de notre avancement professionnel. Il est Infographie CAusette 1comme ça et c’est comme ça : l’espérance de vie ne cesse d’augmenter, mais la date de péremption, elle, n’a pas bougé depuis que nos aïeules cuisinaient le mammouth. Définitivement, vous saurez qu’on n’a pas vraiment le choix dans la date. Et moi, j’en ai marre de voir mes copines galérer parce qu’elles s’y sont mises trop tard et de les entendre tristement fredonner, en boucle : « Depuis l’temps que j’te rêve / Depuis l’temps que j’t’invente / De pas te voir j’en crève / Mais j’te sens dans mon ventre / Le jour où tu t’ramènes / J’arrête de boire, promis / Au moins toute un’ semaine / Ce sera dur mais tant pis*. » Alors aidez-moi à faire passer le message, parce que l’info que vous allez découvrir vous donnera le choix, qu’elle risque de déclencher quelques parties de jambes en l’air, et peut-être même de bouleverser quelques plannings de vie… Mais c’est pour le mieux !

Causette

 

Bon, vous pouvez vraiment vous demander, furieuses, « Mais de quoi il se mèle, ce vieux c..? » . Vous aurez sans doute raison .   Mais si je peux éviter à l’une d’entre vous un grand malheur, alors je suis content.

 

PS : et si vous voulez un pdf de l’article, c’est ici.

Causette juin 2014 p 36 41

PS 2 : les mecs, ca vous concerne peut être un peu aussi…

 

Publicités

Une réflexion sur “Oh les filles .!.

  1. Pingback: Même Causette en parle. Alors … – abahli

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s