Mariage sans espoir .Et de 3…

collaboratrices indiennes, dotées d’un MBA américain, travaillant en France ou ailleurs…. qui disparaissent du jour au lendemain ayant été mariées …. et devant rejoindre un mari, sélectionné par leur parent, qu’elles découvriront à l’autre bout du monde dans un mois juste avant la cérémonie, quand ce n’est pas à la fin de cette dernière quand on lèvera le voile qui les aveugle.

india veiled brideEt oui, ça existe encore…même chez les gens de haute éducation. Dans 90% des mariages, peut on lire*.

Et elles sont trentenaires, pleinement autonomes, indépendantes ….. mais savent bien que si elles se rebellent, une fatwa, ou son équivalent, sera lancée contre elles. Où qu’elles soient , un frère , un cousin ou autre mâle la trucidera, ou la défigurera à l’acide, quitte à l’aveugler au passage.

J’ai entendu que les attentes de bonheur étaient si faibles qu’elles étaient parfois “déçues en bien” et que ces mariages « low expectation » n’étaient pas plus malheureux que la moyenne.
Et si on remonte trois au quatre générations en arrière, n’était ce pas la pratique chez nous, le mariage arrangé ?

C’est quand même la troisième cette année.

Et je préfère quand même un mariage à forte attente de bonheur….

Alors, P … si tu me lis, tente de transformer ton mariage en “high happiness”, et emmène le à un “marriage course**”, comme on appelle Alpha couple*** chez les anglophones. Il y en a à SFO…

 

* Si vous voulez en savoir plus en 2 minutes sur le mariage en Inde
** Marriage course USA
*** Alpha quoi ?

Chacun place la raison d’état ou il veut. En direct de Delhi.

wc_fan_002Grand événement de la semaine dernière, l’Inde affrontait l’Australie en demi-finale de la coupe du monde de cricket. Comprendre, 30% des employés étaient en  »arrêt maladie », pour ceux qui sont présents, j’ai recensé 6 personnes (dont 2 françaises…) sur les 100 de l’équipe en fin de matinée (le match durant entre 6 et 10 h, le taux de présence a largement fluctué au cours de la journée). C’est très amusant de passer quelques heures avec les indiens à supporter l’équipe nationale et à les entendre supporter leur équipe… le cricket c’est quelque chose ici (un des grand chefs est même allé en Australie pour la journée voir le match en direct…) !

Pour conclure sur le sujet, petit échange de mails la veille du match entre un membre de l’équipe et son manager:

« Dear Sir,

I don’t want to lie. My country needs me tomorrow. It’s time to display the patriotism by entire nation. I want to apply for the leave which I call as patriotism leave. Its India vs Australia in world cup semi final. My nation needs me. Kindly grant me the leave. »

Réponse :

« Dear sender,

I will be on sick leave tomorrow. response will be delayed.
Regards »

Merci, F, de ce texte…

Ca vous choque ? C’est juste que vous n’avez pas encore assez l’habitude de vous mettre dans la peau de l’autre..